Salon de l’Agriculture : le top 5 des petites phrases

  • A
  • A
Salon de l’Agriculture : le top 5 des petites phrases
Nicolas Sarkozy est l'auteur de la petite phrase la plus célèbre du Salon de l'Agriculture, grâce à son tonitruant "casse-toi pv'con".@ Capture écran BFM-TV
Partagez sur :

BEST-OF - Le défilé des politiques dans "la plus grande ferme de France" accouche souvent de pépites verbales

François Hollande samedi, Jean-François Copé lundi, Marine Le Pen mardi, Ségolène Royal mercredi… comme de coutume, le Salon de l’Agriculture verra défiler son lot de personnalités politiques en 2014. Et il faudra bien tendre l’oreille. Car la plus grande ferme de France est souvent l’occasion pour elles de distiller bons mots et petites phrases. Quand elles ne dérapent pas. Europe1.fr a sélectionné quelques perles, célèbres ou non, qui ont marqué l'histoire du Salon.

1. L’incontournable "casse-toi pov’con"

Comment ne pas débuter ce top par Nicolas Sarkozy. En 2008, il visite le Salon de l’Agriculture pour la première fois en tant que chef de l’Etat. De sa venue, tout le monde ne retiendra que quatre mots : "casse-toi pov’con", lancé à un chaland qui refusait de lui serrer la main. Six ans après, l’insulte reste dans toutes les mémoires.



2. "Sarkozy ? "Tu le verras plus"

François Hollande aime les bons mots et n’apprécient pas franchement Nicolas Sarkozy. Lors de sa visite au Salon de l’Agriculture en 2013, le chef de l’Etat a fait d’une pierre deux coups. "J’ai jamais vu Nicolas Sarkozy", lui lance un enfant. "Ah bah tu le verras plus", lui répond le président de la République du tac-au-tac. La blague n’avait pas plu à l’intéressé.



3. "C’est pas en tapant sur le cul des vaches..."

Il en est un que le défilé des hommes politiques au Salon de l’Agriculture agace. Lui, c’est José Bové. Candidat à l’élection présidentielle en 2007, cet ancien exploitant agricole sacrifie tout de même à ce passage obligé. Et son message est clair : "C’est pas simplement en allant au Salon, en déambulant, en tapant sur le cul des vaches, qu’on défend l’agriculture", lance-t-il.  



4. "Vous savez, nous dans le Nord…"

 Au Salon de l’Agriculture, gare aux politiques qui ne sacrifierait pas aux nombreuses dégustations qui leur sont proposées. Et la règle est vraie quand il s’agit d’alcool, et ce à n’importe quelle heure de la journée. A une journaliste qui lui demandait, lors de l’édition 2011, si boire de la bière n’étais pas si difficile en cette heure matinale, Martine Aubry rétorque. "Vous savez, nous dans le Nord, on commence à 7 heures du matin, hein !", rigole la maire de Lille. Avant de se rendre compte qu’elle n’a pas franchement fait du bien à la réputation des gens du Nord. "C’est pas tout à fait vrai, mais bon !", corrige-telle ensuite dans la foulée.

 (A partir de 56 secondes)



5. "Ce ne sont pas des bovins, c’est des chefs d’œuvre"

C’est grâce à ce genre de petites phrases que Jacques Chirac est devenu la star incontestée du salon de l’Agriculture. S’approchant d’imposantes vaches lors du salon 2005, le chef de l’Etat de l’époque s’écrie : "Ce ne sont pas des bovins, c’est des chefs d’œuvre". Du grand art pour séduire le monde agricole.



sur le même sujet, sujet,

ENQUETE - Jeunes agriculteurs cherchent terre désespérément

ZOOM - Salon de l'Agriculture : les figures imposées

INFO E1 - Hollande juste de passage au Salon de l'Agriculture

L'INFO POLITIQUE - Agriculture : Hollande en mode séduction