Salaire, diamants et ramadan

  • A
  • A
Salaire, diamants et ramadan
@ MAXPPP
Partagez sur :

Cette semaine, des petites phrases 100% femmes. Des déclarations parfois musclées.

Histoire d’amitié

"Ils lui ont donné un énorme diamant". C’est la révélation faite par Mia Farrow, (ex) amie de Noami Campbell devant le Tribunal spécial pour la Sierra Leone, qui juge l'ex-président libérien Charles Taylor. L'actrice américaine a contredit le top model qui avait affirmé avoir reçu "de toutes petites pierres à l'aspect sale".

Les femmes d’abord !

"Il ne peut y avoir de discrimination salariale que pour autant qu'il est possible de comparer la situation du salarié qui en invoque l'existence avec la rémunération d'autres salariés placés dans une situation identique". Un arrêt de la Cour de cassation, dévoilé mercredi, introduit un changement de taille pour les femmes. Il permet à une employée qui s’estime discriminée, au niveau de sa rémunération, de se comparer à des collègues masculins qui n'auraient pas tout à fait le même poste.

"Etre séduisante est vraiment un handicap pour une femme". C’est le constat qu’a fait Stéphanie Johnson, professeur en école de commerce américaine. La jeune femme a publié une étude montrant qu'une belle femme est souvent écartée de postes comme directrice financière, directrice de recherche et développement, ingénieur ou chef de chantier.

Ouverte d’esprit

"Le ramadan, je m’assieds dessus". Déjà condamnée pour incitation à la haine raciale, Brigitte Bardot s’est vivement exprimée, jeudi sur Europe1. L’ex icône de Saint-Tropez, dont le mari a été proche du FN, est même allée jusqu’à dénoncer "une viande halal qui envahit la France".

Elle lave plus blanc que blanc

"Les journalistes de Marianne sont en train de salir un des symboles de la République", s’est agacée Nadine Morano, secrétaire d’Etat à la famille, en échos à la couverture de l’hebdomadaire Marianne qui présente une photo de Nicolas Sarkozy estampillée du mot "voyou".

Sportive

"Je suis beaucoup plus modeste dans ma nage à moi", a lancé Christine Lagarde sur Europe1 vendredi matin, faisant part de son admiration pour les performances des nageurs français au championnat d’Europe.