Salaire des patrons : Le Roux brandit la loi

  • A
  • A
Salaire des patrons : Le Roux brandit la loi
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Le patron des députés PS a menacé les patrons s'ils n’agissaient pas sur leurs rémunérations.

Non, la loi pour limiter les salaires des patrons du privé n’est pas enterrée. Alors que Pierre Moscovici avait affirmé vendredi dernier que le gouvernement ne préparait pas pour l’instant de loi sur le sujet, Bruno Le Roux, président du groupe PS à l’Assemblée, a tenu à garder les chefs d’entreprise sous pression mercredi sur Europe 1. Il a d’abord émis son souhait de rencontrer les représentants du Medef et de l'Afep (Association françaises des entreprises privées) avant de brandir la menace de la loi.

>> A lire aussi : le gouvernement ne limitera pas le salaire des patrons

"Si ce qui nous est proposé n’est pas crédible…" "Je veux les recevoir rapidement pour qu’il me dise la méthode qui est la leur. Et s’il n’y a pas de méthode satisfaisante, alors nous légiférerons", a prévenu Bruno Le Roux. "Si ce qui nous est proposé n’est pas crédible, alors nous préparerons une loi à l’Assemblée. Nous discuterons de cette question (avec le gouvernement) et je crois que nous sommes sur la même ligne", a-t-il assuré.

 (A partir de 8'43'')

Moscovici plus mesuré. Le ministre des Finances avait lui mis en avant sa confiance dans le patronat pour annoncer vendredi dans Les Echos qu’"il n’y aura pas de projet de loi spécifique sur la gouvernance des entreprises". Pierre Moscovici indiquait préférer miser sur "une autorégulation exigeante" de la part des chefs d’entreprises. Mais il avait, lui aussi, prévenu : "attention : si les décisions annoncées ne sont pas à la hauteur, nous nous réservons la possibilité de légiférer".