Ruralité : Sarkozy veut tenir "un langage de vérité" (E1)

  • A
  • A
Partagez sur :

En déplacement mardi dans la Creuse sur le thème des "défis de la ruralité", Nicolas Sarkozy a, une nouvelle fois, "bichonné" le monde agricole, électorat traditionnellement favorable à la droite. "L'agriculture, c'est notre identité et notre ruralité" a indiqué le chef de l'Etat. Mais depuis des décennies, l'agriculture a été droguée à la "subventionnite". Or, les agriculteurs n'ont jamais été des assistés" a martelé le président.  

"J'ai choisi de tenir un langage de vérité et non de populisme (...) La question n'est pas de sauver un bureau de poste ou une école mais de donner aux territoires ruraux les moyens d'un avenir économique" a ajouté Nicolas Sarkozy.  

Martine Aubry, candidate à la primaire socialiste, a critiqué, mardi, dans la Creuse, Nicolas Sarkozy en déplacement également dans ce département, en l'accusant d'être responsable "de la casse des services publics" en milieu rural.