Royal : Sarkozy doit "rectifier le tir"

  • A
  • A
Royal : Sarkozy doit "rectifier le tir"
@ MAX PPP
Partagez sur :

EXCLU - L'ex-candidate PS a dénoncé sur Europe 1 les mesures de rigueur annoncées lundi.

"On marche sur la tête. Nicolas Sarkozy a perdu le sens des choses". Au micro d’Europe 1, Ségolène Royal s’en est pris vigoureusement mardi aux mesures d’austérité arrêtées la veille par Nicolas Sarkozy lors du sommet social à l’Elysée.

Des mesures de rigueur "sur les familles"

Le chef de l’Etat a annoncé notamment que les mesures de soutien au pouvoir d'achat adoptées en 2009 pour les plus modestes, comme la baisse de l'impôt sur le revenu ou une prime exceptionnelle pour les chômeurs, ne seraient pas reconduites. "Aujourd’hui, il y a 12 millions de famille qui n’arrivent pas à boucler les fins de mois. Est-ce que c’est vraiment le moment de leur supprimer 150 euros ?", a attaqué la présidente PS de la région Poitou-Charentes.

"On trouve des milliards pour renflouer et sauver la spéculation et en même temps, on abat des mesures de rigueur sur les familles. Je crois que c’est totalement incohérent. Il faut vraiment que Nicolas Sarkozy rectifie le tir très rapidement", a prévenu Ségolène Royal.

Fillon s'en "contrefout"

L’ex-candidate socialiste à la présidentielle de 2007 a proposé au passage la suppression du bouclier fiscal et des niches fiscales.
François Fillon de son côté a défendu ces mesures de "gestion sérieuse". Retoquant le terme de "rigueur" prononcé par certains ténors de la majorité. Ce débat sémantique, "je m'en contrefous", a lancé mardi le Premier ministre.