Royal : "impossible" de transférer la sécurité aux sociétés d’autoroute

  • A
  • A
Royal : "impossible" de transférer la sécurité aux sociétés d’autoroute
@ AFP
Partagez sur :

La ministre de l’Ecologie a commenté dimanche l’une des propositions de Nicolas Sarkozy en matière de sécurité routière. 

La ministre de l'Ecologie Ségolène Royal a estimé dimanche "impossible" de confier le contrôle des infractions liées à la vitesse aux sociétés d'autoroute, comme le préconise l'ancien président Nicolas Sarkozy.

"Etrange". "Cela n'est pas réalisable dans le cadre d'un Etat républicain", a indiqué la ministre, interrogée sur France 3, ajoutant qu'elle trouvait l'idée "étrange", de la part de "quelqu'un qui fait un procès sur l'autorité de l'Etat". "Cela me paraît impossible, et d'ailleurs les sociétés d'autoroute n'en veulent pas, qu'on leur transfère une responsabilité régalienne qui est celle de contrôler et réprimer des infractions", a-t-elle ajouté.

Début novembre, Nicolas Sarkozy a présenté une batterie de mesures pour "renforcer la sécurité des Français" parmi lesquelles celle de permettre aux employés d'autoroute "de constater les infractions" liées à la vitesse pour permettre de dégager la police et la gendarmerie de ces tâches.