Royal dénonce une Jeanne d'Arc "longtemps raptée" par le FN

  • A
  • A
Royal dénonce une Jeanne d'Arc "longtemps raptée" par le FN
@ STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Partagez sur :

La ministre de l'Ecologie a soutenu Emmanuel Macron, qui tiendra un discours sur la pucelle d'Orléans dimanche après-midi.

Patrimoine national. Ségolène Royal a défendu dimanche la commémoration de Jeanne d'Arc à qui Emmanuel Macron doit rendre hommage, au grand dam d'une partie de la gauche, regrettant qu'elle ait été "longtemps raptée par le Front national". "Jeanne d'Arc c'est le patrimoine national, il y a une dizaine d'années, je suis allée à Orléans pour célébrer Jeanne d'Arc", a rappelé sur France 2 la ministre de l'Ecologie, interrogée sur l'hommage que doit lui rendre en début d'après-midi le populaire ministre de l'Economie.

Le courage, la volonté, la jeunesse... Selon Ségolène Royal, "c'est une figure éminente de l'histoire de France qui appartient à tous les Français, qui a longtemps été raptée par le Front national". "C'est une histoire de femme extrêmement courageuse, incroyable. Jeanne d'Arc, ce ne sont que des références positives : le courage, la volonté, la jeunesse, l'engagement, la vision, le sacrifice, il y a beaucoup de choses", a précisé l'ancienne candidate à l'élection présidentielle de 2007. Emmanuel Macron doit prononcer dimanche en début d'après-midi un discours d'hommage à Jeanne d'Arc, ce qui fait grincer des dents à gauche, notamment parmi les Jeunes socialistes.