Royal annonce sa nomination à la présidence de la COP21

  • A
  • A
Royal annonce sa nomination à la présidence de la COP21
@ STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Partagez sur :

Ministre des Affaires étrangères sortant, Laurent Fabius souhaitait rester président de la COP21. Ségolène Royal estimait que le poste lui revenait. Elle a obtenu gain de cause. 

La ministre de l'Environnement Ségolène Royal a annoncé mercredi qu'elle allait prendre la présidence de la COP21, après le retrait de l'ex-ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius lundi soir. "C'est vrai que le président m'a proposé de prendre cette responsabilité, que j'ai acceptée", a déclaré la ministre sur iTÉLÉ.

La fin d'une guéguerre. Elle prendra la présidence de la COP21 jusqu'au passage de flambeau au Maroc, pays hôte de la prochaine conférence sur le climat en novembre. ""C'est une continuité tout simplement du travail accompli. Pendant cette conférence, j'était chef de la délégation française"", a dit sur iTELE Ségolène Royal dont le portefeuille s'est élargi aux Relations internationales sur le climat à la faveur du remaniement de la semaine dernière. Laurent Fabius avait annoncé lundi qu'il renonçait à la présidence de la COP21, qu'il espérait à l'origine cumuler avec celle du Conseil constitutionnel, afin d'éviter toute controverse

Prochaine réunion en avril. L'ancien ministre des Affaires étrangères, qui a quitté le gouvernement la semaine dernière, a présidé le sommet de Paris sur le climat qui a abouti en décembre dernier à un accord international. Dans le cadre de cette présidence, Ségolène Royal devra en particulier préparer la réunion de l'ONU du 22 avril qui doit lancer le processus de signatures de l'accord de Paris sur le climat adopté en décembre et mettre en oeuvre des grands projets initiés à la COP (Alliance solaire, initiative pour l'Afrique....).


Fabius sur la COP21 : "Je ne veux pas de...par Europe1fr