Roms : Hortefeux revoit sa circulaire

  • A
  • A
Roms : Hortefeux revoit sa circulaire
@ REUTERS
Partagez sur :

Objectif ? Lever "tout malentendu sur une éventuelle stigmatisation", selon le ministre.

Devant la polémique, Brice Hortefeux a préféré éteindre l’incendie au plus vite. Le ministre de l’Intérieur a "tenu à signer personnellement" une nouvelle circulaire destinée aux préfets concernant les évacuations de campements illicites, a annoncé son entourage lundi après-midi. Selon des informations Europe 1, c’est Nicolas Sarkozy lui-même qui a demandé à son ministre de réécrire au plus vite une circulaire.

Le courrier (voir le document) demande aux préfets de "poursuivre" les évacuations de camps illicites "quels qu'en soient les occupants". Objectif du ministère ? Lever "tout malentendu sur une éventuelle stigmatisation".

Priorité, un "contenu opérationnel"

La circulaire du 5 août du directeur de cabinet de l'Intérieur, Michel Bart, dont le contenu a été révélé ce week end par le site internet nantais “Le Canard Social” enjoignait aux préfets une "démarche systématique de démantèlement des camps illicites, en priorité ceux de Roms".

Le mot "priorité" n'avait "qu'un contenu chronologique, opérationnel, par rapport aux gens du voyage", s’est défendu lundi le ministre de l’Intérieur, en raison des "multiples déplacements de ces derniers qui participent, l'été, à de nombreux pèlerinages", poursuit-on de même source.

Cette circulaire du 5 août a créé une polémique, entre l’opposition et la majorité mais aussi entre membres du gouvernement, Eric Besson cherchant à se démarquer de la circulaire litigieuse. "Je ne sais pas si c’est une maladresse", a déclaré le ministre de l’Immigration lundi matin sur France 2 avant de renvoyer la balle en direction de la place Beauvau : "c’est au ministre de l’Intérieur, ou plutôt à son directeur de cabinet, d’en répondre". Message reçu.