Roms : Arno Klarsfeld approuve

  • A
  • A
Roms : Arno Klarsfeld approuve
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le célèbre avocat estime que parler de Vichy au sujet des renvois de Roms est "outrancier".

Le gouvernement peut compter sur un appui de taille sur sa politique d’expulsions des Roms : Arno Klarfeld. "Aujourd’hui les attaques en parlant de taches et de honte sur le drapeau français ou en parlant de Vichy sont totalement outrancières", explique à Europe 1 le célèbre avocat. Celui qui défend notamment l'Association des fils et des filles déportés juifs de France avait déjà pris la plume pour écrire dans Le Figaro une tribune intitulée "la sécurité ne s'oppose pas à la morale".

"Je me suis déjà engagé pour les Roms", rappelle le conseiller au cabinet du Premier ministre. Il s’était rendu en 1993 à Rostock, "l’Allemagne avait décidé de renvoyer vers l’ex-Yougoslavie qui était en guerre des milliers de Roms". Il avait fait le voyage jusqu’à Rodstock en compagnie de ses parents, Serge et Beate Klarsfeld, surnommés les chasseurs de nazis pour avoir traqué et traduit en justice de nombreux criminels de guerre.

Mais cette fois pour lui, il n’y a "aucune raison objective" de s’opposer aux expulsions de Roms. "Ceux qui sont renvoyés sont en situation irrégulière ou ont commis des délits", assure-t-il. On les conduit dans un "pays où ils ne courent aucun risque, et en plus ils reçoivent 300 euros".