Roger-Pol Droit : "Il y a une panne de l'espoir collectif" en France

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le philosophe et écrivain est venu évoquer jeudi soir sur Europe 1 son ouvrage L'espoir a-t-il un avenir ?.

INTERVIEW

Le philosophe et écrivain Roger-Pol Droit, qui définit sa place "entre les bibliothèques et la rue", a réagi jeudi soir dans le Club de la Presse, sur Europe 1, à la tribune signée dans le quotidien Le Monde par Martine Aubry et différentes personnalités de gauche contre les orientations du président et du Premier ministre. "Je pense que ce texte fracture la gauche, ce n'est pas une découverte", a-t-il reconnu, avant d'enchaîner : "ce qui me frappe, c'est la panne de la culture de la négociation en France, elle n'existe pas. Et dès qu'il y a un espoir possible de réforme, se remet en place, même s'il y a des choses tout à fait discutables dans la loi El Khomri, tous les barrages, les stéréotypes, les postures figées, il y a là quelque chose d'un peu désespérant par rapport à l'état de notre société".

"Désespérément correct". Roger-Pol Droit raccroche cet événement politique à la situation plus générale dans le pays. "Il y a beaucoup d'inquiétude, de difficultés dans ce pays et, en même temps, il y a une panne de l'espoir collectif. Le pays est confronté à du désespérément correct." L'avant-projet de loi El Khomri, qui concerne la réforme du Code du travail, a battu jeudi le record de signatures en France pour une pétition sur le site Change.org. Lancée vendredi sous le titre "loi travail : non merci!", la pétition affichait jeudi soir 550.747 signatures sur le site, détrônant la précédente pétition française la plus signée, celle d'Elise Lucet contre la directive européenne sur le secret des affaires, lancée début juin et affichant 508.145 signatures actuellement.

Retrouvez l'intégralité du Club de la Presse avec Roger-Pol Droit :