Rocard : "je suis le socialiste qui parle le plus fort sur la crise"

  • A
  • A
Rocard : "je suis le socialiste qui parle le plus fort sur la crise"
Partagez sur :

L’ancien premier ministre s’est dit inquiet de la "paralysie collective" du Parti socialiste, mardi sur Europe 1.

"Le PS est dans une situation de paralysie collective qui m’inquiète beaucoup et me fait de la peine", a commenté Michel Rocard mardi sur Europe 1. Avant d’assurer : "Je suis le socialiste qui parle le plus fort sur la crise".

L’ancien premier ministre socialiste dévoile mardi les conclusions de la conférence d'experts sur la création d'une taxe carbone, ou Contribution climat énergie. "Dans toutes les démocraties de la planète, les grands sujets provoquent des rencontres parlementaires majorité/opposition. On cherche ensemble les meilleures solutions pour s’en sortir", a expliqué Michel Rocard, regrettant en filigrane que ce ne soit pas le cas en France sur la taxe carbone.

"J’ai un peu le regret que mon parti se replie frileusement parce qu’il est incertain sur ce qu’il a à dire. Moi je n’ai pas changé d’avis. Je suis un vrai social-démocrate", a assuré l’ancien premier ministre socialiste, qui s’est dit prêt à participer à une rénovation du PS. Précisant cependant : "Si on me le demande..."