Robert Hue lance un "pacte unitaire" de la gauche

  • A
  • A
Robert Hue lance un "pacte unitaire" de la gauche
Partagez sur :

Entouré de vingt personnalités de gauche, notamment issues du PS, l’ancien numéro un du PC estime que l’avenir de toute la gauche passe par "l’union".

Robert Hue a dévoilé lundi matin sur Europe 1 la teneur de l’appel à la constitution d’un "pacte unitaire de la gauche" qu’il doit lancer, avec vingt politiques de gauche, dans les colonnes du Monde, lundi en milieu de journée.

Notamment rejoint par des parlementaires socialistes, comme Julien Dray, François Rebsamen, Aurélie Fillipetti ou Jean-Pierre Bel, l’ancien leader du PC entend proposer une "alternative progressiste [face] à une droite qui est unie." S’estimant "capable de rassembler", Robert Hue, qui avait lancé fin décembre un mouvement baptisé "Nouvel Espace Progressiste", affirme pouvoir être "fédérateur" et n’avoir "jamais […] manqué à l’union".

Concrètement, le sénateur du Val d’Oise évoque la création de "maisons communes", qui permettront "le dialogue avec les Françaises et les Français". L’ancien numéro un communiste, qui avait participé, le 26 juin, à une réunion des proches de François Hollande, à Lorient, estime "qu’il y a aujourd’hui plus de gens qui ont envie de faire quelque chose hors des partis politiques que dans les partis."

"On ne va pas continuer de raclée en raclée, de défaite en défaite" affirme encore le sénateur du Val d’Oise, jugeant qu’"au PS, on ne semble pas tenir compte de ce qui s’est passé aux élections."

Interrogé sur son intention d’incarner une éventuelle candidature de ce nouveau mouvement aux élections présidentielles de 2012, Robert Hue a affirmé ne avoir arrêté sa position sur le sujet. "Vous me ferez venir" quand il sera temps, a répondu le sénateur.