Robert Badinter sur Emmanuel Macron : la justice "ne semble pas l’intéresser"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

L’ancien garde des Sceaux a estimé que le président de la République "n’a pas de vision pour la justice".

INTERVIEW

Robert Badinter, l’ancien garde des Sceaux, a estimé qu’Emmanuel Macron "ne semble pas (s)’intéresser" à la justice. "En ce qui concerne les progrès nécessaires, on a le sentiment que ça ne l’intéresse pas. Le problème de la justice ne semble pas l’intéresser. Je n’ai pas vu de vision pour la justice", a déclaré l’ancien ministre de la Justice de François Mitterrand invité du Club de la Presse sur Europe 1. 

"L’obsession de la prison." Robert Badinter a également dénoncé "l’obsession du recours à la prison", alors qu’Emmanuel Macron s’est engagé à construire 15.000 places de prison. "Il y a toujours cette obsession : le recours national à la prison. L’idée qu’il n’y a pas de châtiment sans prison est une idée qui ne devrait plus avoir sa place", a estimé l’ancien président du Conseil constitutionnel.

"Qui rôde dans les prisons, en quête non pas de salut des âmes mais de prêche bien plus terrible ? Ce sont des recruteurs pour le terrorisme, autant que pour le banditisme. Il y a une sorte de cécité nationale très ancienne et constante", a conclu Robert Badinter.