Rigueur oblige, Montluçon supprime des feux tricolores

  • A
  • A
Rigueur oblige, Montluçon supprime des feux tricolores
Image d'illustration @ STEPHANE DANNA / AFP
Partagez sur :

La deuxième ville la plus peuplée d'Auvergne doit économiser 1,2 million d'euros pour boucler son budget.

Pour faire face à la baisse des dotations de l'Etat, les communes doivent redoubler d'ingéniosité pour faire des économies. À Montluçon, dans l'Allier, en Auvergne, la mairie a décidé l'extinction d'une quarantaine de feux tricolores, (sur près de 900).  "Plusieurs feux permettant de tourner à droite ont été remplacés par des balises", explique l'adjoint à la circulation, Jean-Michel Aussourd, cité par Le Parisien.

Un millier de villes menacées de faillite. Une vingtaine de feux supplémentaires pourraient encore être supprimés dans les prochains mois. Montluçon, 38.000 habitants, a également décidé de réduire l'éclairage nocturne et de diminuer le nombre de fleurs dans la ville. Et pour cause : la ville doit économiser 1,2 million d'euros pour boucler son budget 2015. "Ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières", justifie Jean-Michel Aussourd. 

Avec une baisse des dotations de l'Etat de 3,7 milliards d'euros en 2015, de (très) nombreuses villes se retrouvent en situation d'urgence. Selon l'Association des maires de France (AMF), un millier de villes se trouvent dans une situation critique. Si rien ne change, elles pourraient être déclarées en faillite dès cette année. Le gouvernement a mis en place un fonds d'aide d'un milliard d'euros pour soutenir les investissements.