Retraites des mères : le PS monte au créneau

  • A
  • A
Retraites des mères : le PS monte au créneau
Partagez sur :

"Rien ne saurait justifier" leur remise en cause", a déclaré le PS dans un communiqué.

Le PS considère comme "suspecte", "la rapidité avec laquelle le gouvernement travaille àla remise en cause des retraites des femmes ayant eu un ou plusieurs enfants", "en plein mois d'août". Selon le Parti socialiste, "rien ne saurait justifier la remise en cause de la majoration pour les femmes, celle-ci venant compenser une inégalité objective".

Le PS "rappelle que les avantages accordés aux mères de famille" ont été mis en place "pour compenser les inégalités entre les hommes et les femmes face à la retraite". "Ces inégalités existent toujours. En moyenne, les hommes arrivent à la retraite avec 161 trimestres de cotisations contre 132 pour les femmes", chiffre le communiqué.

"Le Parti socialiste n'est pas opposé à une réflexion sur la prise en compte de la paternité dans le calcul des droits à la retraite des hommes", assure le communiqué. Le gouvernement étudie plusieurs pistes pour réformer les avantages accordés aux mères en matière de retraite, comme la possibilité d'ouvrir partiellement le dispositif aux pères, selon la Caisse nationale d'assurance vieillesse (Cnav).