Retraites : Copé appelle la gauche à travailler avec la majorité

  • A
  • A
Retraites : Copé appelle la gauche à travailler avec la majorité
Partagez sur :

Partant du postulat que "le sectarisme est la forme la plus aboutie de la bêtise humaine", Jean-Fançois Copé a appelé, jeudi sur Europe 1, la gauche à travailler avec la majorité.

"Ce que je souhaite, c’est que la gauche accepte, sur un certain nombre de sujets, de travailler avec la majorité. (…) L’exemple des retraitesest typique", a assuré, jeudi sur Europe 1, Jean-Fançois Copé. Le président du groupe UMP à l’Assemblée nationale espère notamment obtenir sur ce dossier le soutien de Manuel Valls qu’il avait invité mercredi soir pour débattre sur un nouveau "modèle pour la France".

Le député socialiste Manuel Valls a, en effet, participé, mercredi soir dans un grand hôtel parisien à un débat organisé par son collègue UMP et le sénateur UMP Jean-Pierre Raffarin. "J'ai cru comprendre que le débat de ce soir était un training pour nos futurs affrontements", s'est alors amusé l'ex-soutien de Ségolène Royal, en référence aux ambitions présidentielles de Jean-François pour la succession à Nicolas Sarkozy en 2017 et les siennes pour l'alternance en 2012.

"Ca fera des images d'archives", a répondu le président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, qui avait invité Manuel Valls à cette réunion associant son club politique Génération France.fr et celui de Jean-Pierre Raffarin, Dialogue et Initiatives.

Les intervenants ont échangé sur la manière de préparer "la France de l'après-crise" confrontant leurs propositions pour résorber la dette, ou réformer l'Etat et les retraites.