14/12/2017 - 09h01

Retailleau sur LR : "ce n’est pas quand ça va mal qu’il faut quitter le navire"

© EUROPE 1

L’hémorragie a débuté chez Les Républicains. Depuis l’élection de Laurent Wauquiez à la présidence, plusieurs personnalités ont quitté le parti, dont Xavier Bertrand et Nora Berra. Si le nouvel homme fort de LR semble se réjouir de ces départs, ce n’est pas le cas de Bruno Retailleau. "Je les regrette. Il ne faut jamais se réjouir d’un départ", a réagi le président du groupe LR au Sénat vendredi, dans Europe Matin. "Mais ce n’est pas quand ça va mal qu’il faut quitter le navire", a-t-il toutefois poursuivi.

"Une responsabilité vis-à-vis des Français". "On a besoin de tout le monde et on a une responsabilité. Pas vis-à-vis de nous-mêmes, de ce qu’on peut espérer comme trajectoire personnelle. Notre responsabilité est vis-à-vis des Français", a insisté l’ancien président de la région Pays de la Loire. "On doit incarner un nouvel idéal vis-à-vis de ce qu’Emmanuel Macron tente de construire. Mais je pense qu’il échouera. Il est dans la demi-mesure."

"Faire du commun avec du multiple". "On est une famille politique, on a traversé deux défaites, qui sont rudes. Le fruit amer, c’est toujours la division. Si on veut demain se reconstruire, il faut que les uns et les autres abandonnent leur ego", a aussi déclaré Bruno Retailleau. "Bien sûr qu’on n’est pas des clones.  Je ne suis pas ressemblant avec Laurent Wauquiez. La politique, c’est de faire du commun avec du multiple. C’est prendre des gens différents pour créer un élan collectif", a-t-il conclu.