Résultats mitigés pour les leaders de la droite

  • A
  • A
Partagez sur :

Alain Juppé battu à Bordeaux, d'autres personnalités de droite ont connu des défaites surprises, alors que les ministres femmes du gouvernement s'en sortent brillamment.

Si certains leaders de la droite ont mal vécu les résultats du second tour à l'instar d'Alain Juppé, les trois autres ministres femmes du gouvernement ont passé le second tour haut la main. Michèle Alliot-Marie, la ministre de l'Intérieur, a été largement réélue dans sa circonscription des Pyrénées-Atlantiques avec 58.37% des voix contre sa rivale socialiste, Sylviane Alaux (41.63%). Roselyne Bachelot, la ministre des sports, a été réélue dans la première circonscription du Maine-et-Loire. Elle recueille 54.67% des voix contre Luc Belot du parti socialiste. Christine Boutin, la ministre du logement et de la ville a conservé son poste de député dans la 10ème circonscription des Yvelines.Dans la Marne, deux anciens ministres de droite ont été réélus. Catherine Vautrin s'est imposée dans la 2ème circonscription de la Marne, à Reims, et Renaud Dutreil dans la 1ère. Il a par ailleurs annoncé son intention de se présenter à la mairie de Reims pour les municipales de 2008. Dans la 4ème circonscription du Rhône, un autre ancien ministre s'est imposé. Dominique Perben obtient 56.57% des voix contre sa rivale socialiste, Najat Vallaud-Belkacem. Dans les Hauts-de-Seine, c'est un proche de Nicolas Sarkozy, Patrick Balkany qui recueille la majorité des voix, 55.25%. Dans l'Est, Nadine Morano a conservé son siège à Toul. Enfin dans le sud, Renaud Muselier, s'est imposé à Marseille, avec 53.32% des suffrages. Mais la joie des uns s'accompagne de la tristesse des autres malheureux du second tour. Alain Juppé n'est pas le seul leader de la droite à ne pas avoir passé le second tour. Renaud Donnedieu de Vabres, l'ex-ministre de la Culture, et député depuis 1997, s'est incliné à Tours face à Jean-Patrick Gille qui obtient 51.07%. Autre défaite de taille, celle de Philippe Bas, victime d'un duel fratricide avec Guénhaël Huet, divers droite, qui l'emporte avec 57.86% des suffrages dans la Manche.Enfin, les deux tentatives de personnalités du monde de la justice n'ont pas été concluantes. Le très médiatique avocat Arno Klarsfeld, qui défendait les couleurs de l'UMP, s'est incliné dans la 8 ème circonscription de la capitale, une circonscription très regardée pour les prochaines municipales. C'est donc Sandrine Mazetier qui s'impose avec 55.9% des suffrages. Quant au juge, Jean-Louis Bruguière, il a été battu par son challenger socialiste, Jérôme Cahuzac, dans le Lot-et-Garonne, qui a totalisé 52.29% des voix.