Rentrée : l'appel d'En Marche! à ses sympathisants

  • A
  • A
Partagez sur :

En Marche! lance une campagne pour demander à ses militants de se faire davantage l'écho de l'action du gouvernement.

Le gouvernement est en vacances mais le parti En Marche! commence tout juste à remobiliser ses militants en prévision d'une rentrée qui s'annonce périlleuse pour l'exécutif. 

Désamorcer une rentrée compliquée. Les 378.000 militants revendiqués par En Marche! vont ainsi recevoir dans leur boîte mail des appels à la mobilisation. Alors que le chef de l'Etat voit sa cote de popularité chuter et que la rentrée s'annonce mouvementée, entre les manifestations contre la réforme du Code du travail et les annonces budgétaires qui susciteront nécessairement des crispations, le mouvement veut faire de ses marcheurs des relais de l'action gouvernementale. En Marche! va donc distiller des vidéos de ses leaders pour inciter la base à agir auprès des électeurs.

"Nous avons besoin de vous". Richard Ferrand, le patron du groupe à l'Assemblée nationale, a enregistré son message, les référents du parti ont aussi été mis à contribution ainsi que des membres du gouvernement comme Benjamin Griveaux, le secrétaire d'Etat à l'Economie : "Je vous le dis, ce sera difficile. Nous avons besoin de vous pour faire de la pédagogie auprès de nos concitoyens. Nous avons besoin de vos talents de pédagogues, vous en avez fait la démonstration pendant la campagne présidentielle. Il va falloir en faire la démonstration pendant cinq ans", lance le responsable dans un message également relayé sur les réseaux et Youtube.

De la pédagogie donc, pour faire accepter les réformes. Une résolution de rentrée pour les marcheurs et le gouvernement qui espèrent ainsi faire oublier les cafouillages de début de mandat.