Rentrée au pas de course pour Sarkozy

  • A
  • A
Rentrée au pas de course pour Sarkozy
Partagez sur :

Le chef de l’Etat a souligné, mardi, que la lutte contre l'insécurité était la "priorité absolue" du gouvernement.

Depuis le malaise qui l'a frappé lors d'une séance de jogging à Versailles le 26 juillet dernier, Nicolas Sarkozy était en vacances. Au "repos relatif" comme le lui avaient prescrit les médecins. Mardi, c’est une rentrée tambour battant qu’a effectuée le président de la République. Après le tête-à-tête rituel avec son premier ministre François Fillon et la tenue du Conseil des ministres de rentrée, Nicolas Sarkozy s’est rendu à la préfecture de police de Paris pour commémorer la libération de la capitale en août 1944.

Pour sa rentrée politique, le président a choisi un thème qui lui est cher : l’insécurité. Lors de son discours à la préfecture de police de Paris, il a souligné que la lutte contre l'insécurité était la "priorité absolue" du gouvernement. S'écartant pour partie du texte de son allocution distribué à la presse, le chef de l’Etat a dressé la liste des mesures prises en matière de sécurité par la droite depuis son passage au ministère de l'Intérieur et son élection à la tête de l'Etat.

Dans l'après-midi, le chef de l'Etat s'est également entretenu avec les dirigeants des principales banques françaises.

Le chef de l'Etat peut cependant s'enorgueillir d'un léger mieux de sa cote de popularité, qui se rapproche de la barre des 50% de satisfaits.