Remaniement : de nouvelles surprises cet été

  • A
  • A
Remaniement : de nouvelles surprises cet été
Partagez sur :

Le chef de l'Etat est très content du dernier remaniement et envisage déjà de faire entrer de nouvelles têtes au gouvernement.

Trois semaines après, Nicolas Sarkozy savoure toujours la victoire aux élections européennes. Il était chez lui mardi soir, à Courbevoie, dans les Hauts-de-Seine devant un millier de militants. Un meeting à huis clos au cours duquel le chef de l’Etat s’est lâché. Il "était euphorique", rapporte un témoin.

"Je serai amené à prendre de nouvelles initiatives qui surprendront tout le monde", a déclaré Nicolas Sarkozy relançant la rumeur sur un nouveau remaniement au cours de l’été. Il est sans pitié pour les sortants. Pas un mot sur Roger Karouchi qui est pourtant à ses cotés. Il s'est également montré assez dur envers Rama Yade : "On ne refuse pas d’aller à une élection".

Mais c’est à l’égard les socialistes que Nicolas Sarkozy reste le plus mordant : "Je suis leur directeur des ressources humaines, je leur trouve du travail ". Il cite Dominique Strauss-Kahn et Bernard Kouchner.

Le chef de l'État a par ailleurs profité de son passage dans les Hauts-de-Seine pour féliciter son fils Jean, conseiller général de Neuilly-sur-Seine, rapporte Le Figaro.fr. "Je suis très fier de Jean, a-t-il dit sous les applaudissements. Ce qu'il fait pour le département est formidable. J'aime les Hauts-de-Seine et je ne m'en désintéresse pas. De toute façon, je n'ai pas le choix. Car si vous gagnez, c'est grâce à vous et si vous perdez, c'est à cause de moi."

Europe1.fr avec Jérôme Chapuis