Remaniement a minima après le 2e tour

  • A
  • A
Remaniement a minima après le 2e tour
@ MAXPPP
Partagez sur :

Claude Guéant a confirmé samedi qu'il y aurait bien un remaniement dans les prochains jours.

"Ce sera un remaniement modeste, technique, parce que de petits ajustements méritent d'être faits", a assuré samedi, au journal La Croix, le secrétaire général de l'Elysée, Claude Guéant, confirmant qu'un remaniement gouvernemental aurait bien lieu après le second tour des élections régionales.

Un remaniement "modeste"

Mais "quel que soit le cas de figure, il n'y aura pas de grand remaniement", a martelé le secrétaire général de l'Elysée rappelant le caractère "modeste" des changements prévus par le président.

Les propos de Claude Guéant s'inscrivent dans le droit fil des déclarations de Nicolas Sarkozy au Figaro Magazine à la veille du premier tour, évoquant "quelques adaptations gouvernementales". Mais après le revers de dimanche dernier, de nombreux bruits de couloir laissaient envisager un remaniement plus large.

"Aucun bouleversement" à l'UMP

S'agissant de l'ouverture, le secrétaire général de l'Elysée a laissé entendre qu'aucune nouvelle personnalité de gauche ne devrait être nommée au gouvernement la semaine prochaine. "Continuer l'ouverture ne veut pas dire l'élargir", a-t-il insisté dans les colonnes du quotidien.

Il n'y aura "aucun bouleversement" non plus à l'UMP, a également savoir Claude Guéant. Le secrétaire général de l'UMP, Xavier Bertrand, devrait donc rester à son poste à l'issue du scrutin. "Xavier Bertrand a mouillé la chemise. Les militants l'apprécient et lui-même aime le travail militant", a estimé le secrétaire général de l'Elysée.

Selon une enquête BVA, pour la Matinale de Canal +, 57% des personnes interrogées souhaitent que Nicolas Sarkozy change son gouvernement après les élections régionales, seuls 39% souhaitant qu'il le conserve.