Régionales : une fusion des listes n'est "pas réaliste", estime Bayrou

  • A
  • A
Régionales : une fusion des listes n'est "pas réaliste", estime Bayrou
@ PIERRE ANDRIEU / AFP
Partagez sur :

Le président du Modem a estimé jeudi que cette fusion, proposée par Manuel Valls, ne serait pas "de nature à faire reculer le FN, probablement au contraire". 

Le président du MoDem, François Bayrou, a jugé jeudi sur France 2 qu'une fusion des listes droite-gauche évoquée par Manuel Valls pour contrer le FN aux régionales n'était pas "réaliste" et pourrait faire "fuir les électeurs", prônant le "retrait de ceux qui ne peuvent pas gagner".

Le retrait plutôt que la fusion. "Je ne crois pas que ce soit réaliste et d'ailleurs, il suffit de voir le foisonnement des réactions, les irritations des uns et des autres, pour le penser", a-t-il dit interrogé lors de l'émission des "Paroles et des Actes". "La solution responsable et réaliste, c'est le retrait de ceux qui ne peuvent pas gagner en souhaitant que se rassemblent leurs électeurs au profit de ceux qui peuvent gagner", a-t-il expliqué.

Pas au premier tour. "Dieu sait que j'ai passé toute ma vie à attendre et à faire tout ce que pouvais pour que des forces politiques différentes acceptent de se mettre (ensemble, ndlr), mais cela ne peut pas se faire je crois au soir du premier tour d'une élection parce que cela donnerait lieu à des polémiques immenses et que cela ferait fuir les électeurs", a-t-il dit.

"Je pense que Manuel Valls a peut-être une idée derrière la tête, de changement assez profond de la vie politique française", a-t-il ajouté. Interrogé sur le fait de savoir s'il pourrait "le faire avec lui", il a répondu: "toute personnalité qui est prête à faire bouger les choses de manière à ce que des décisions cohérentes et solides puissent être prises pour la France, je serai là pour dire 'pourquoi pas'".  "Je ne suis pas persuadé que ce type de mélange des listes soit de nature à faire reculer le FN, probablement au contraire", a-t-il insisté.