Régionales : PPDA dit non à l’UMP

  • A
  • A
Régionales : PPDA dit non à l’UMP
Partagez sur :

Valérie Pécresse lui proposait d’être second sur la liste UMP de Paris pour les élections de mars prochain.

Valérie Pécresse aurait bien profité de sa popularité. Mais Patrick Poivre d'Arvor,ancien présentateur star du JT de TF1, a décliné la proposition de l'UMP de figurer sur une de ses listes aux élections régionales.

Chef de file du parti présidentiel en Ile-de-France, la ministre de l'Enseignement supérieur Valérie Pécresse lui a proposé la seconde place sur la liste de Paris, derrière sa collègue à l'Ecologie, Chantal Jouanno, mais ce dernier lui a opposé une fin de non recevoir.

Le journaliste a pourtant été un temps intéressé par la politique : dans les années 70, il avait milité dans les rangs des jeunes giscardiens. Alors étudiant, il a même été responsable régional des Jeunes républicains indépendants.

Selon une source à l’UMP, il n'aurait accepté la proposition de l'UMP qu'à condition de figurer en première position sur la liste de la capitale.

Toutefois son entourage a livré une version différente, assurant que PPDA avait d'"autres priorités" que la politique. Depuis son départ du 20 Heures de TF1, PPDA exerce toujours le même métier mais sur un chaîne concurrente. Le journaliste écrivain, âgée de 62 ans, a pris les rênes de l'émission La Traversée du miroir, pendant laquelle, chaque dimanche sur France 5, il s’entretient avec deux invités qui ne sont pas "en promotion".