Régionales : pas de fusion entre le PS et EELV en Bretagne

  • A
  • A
Régionales : pas de fusion entre le PS et EELV en Bretagne
@ KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Partagez sur :

Les deux partis n'ont pas réussi à se mettre d'accord sur une fusion pour de leurs listes pour le second tour des régionales.

Il n'y aura pas d'union de la gauche en Bretagne. Jean-Yves Le Drian, largement en tête pour le second tour des élections régionales en Bretagne, a annoncé mardi lors d'une visite dans le Finistère qu'il n'y aurait pas fusion de sa liste avec celle des écologistes d'EELV, faute d'un accord cohérent.

Dénonciation du "sectarisme" de Le Drian. Son équipe de campagne a précisé que "les exigences d'Europe Ecologie n'ont pas permis d'aboutir à une entente équilibrée au regard des scores obtenus au premier tour", et assure que son ambition pour dimanche "reste le rassemblement le plus large possible des forces de progrès, régionalistes et écologistes". La secrétaire nationale d'EELV, Emmanuelle Cosse, a quant à elle dénoncé le "sectarisme" de Jean-Yves Le Drian.

Le ministre de la Défense largement en tête. Le ministre de la Défense, sans faire campagne et pas sûr de présider la région en cas de succès, s'est placé largement en tête pour le second tour des élections régionales en Bretagne où son score fait exception dans le paysage national. Avec 34,92 % au premier tour, Jean-Yves Le Drian a devancé son concurrent Marc Le Fur (LR) qui n'obtient que 23,46% et Gilles Pennelle (FN), qui avec seulement 18,17% ne progresse pas par rapport aux dernières élections départementales (18,3%).

>Retrouvez les résultats des élections régionales ici