Régionales : l'UDI menace de claquer la porte dans le Midi

  • A
  • A
Régionales : l'UDI menace de claquer la porte dans le Midi
La liste de Dominique Reynié pose problème.@ PASCAL PAVANI / AFP
Partagez sur :

La liste d’union mise en place par le novice Dominique Reynié ne plait pas à la direction nationale des Républicains.

Les centristes n’ont pas l’intention de se laisser faire. Alors que la constitution des listes de Dominique Reynie, la tête de liste régionale Les Républicains, a fait l’objet d’un accord entre droite et centre, la direction nationale du parti présidé par Nicolas Sarkozy a rejeté, mercredi dernier, cette liste d’union en Midi-Pyrénées/Languedoc-Roussillon. "Inacceptable" pour l’UDI, qui menace désormais de faire cavalier seul aux régionales.

"Les centristes de la grande région prendront leurs responsabilités". "Tout le monde a constaté qu'il est tout à fait regrettable qu'un accord négocié localement ait été remis en cause", a expliqué Jean Iglesis, président de l'UDI de Haute-Garonne. "A l'initiative du chef de file UDI pour la grande région, Philippe Bonnecarrère, sénateur du Tarn; de Philippe Folliot, vice-président national de l'UDI et député du Tarn; et de Pierre Médevielle, sénateur de Haute-Garonne, les délégués UDI ont exigé un accord équilibré", a précisé un communiqué de l'instance régionale de l'UDI.

"L'Union est un respect en actes", précise le texte, avertissant que, faute d'accord, "les centristes de la grande région prendront leurs responsabilités lors d'une réunion décisionnelle prévue samedi prochain à Toulouse".