Régionales : une fusion gauche-droite au 2e tour "n'a aucun sens" pour Fillon

  • A
  • A
Régionales : une fusion gauche-droite au 2e tour "n'a aucun sens" pour Fillon
@ AFP
Partagez sur :

François Fillon a jugé jeudi que l'hypothèse d'une fusion des listes de gauche et de droite au second tour des élections régionales pour contrer le FN "n'a aucun sens".

François Fillon a jugé jeudi que l'hypothèse d'une fusion des listes de gauche et de droite au second tour des élections régionales pour contrer le FN "n'a aucun sens" et que "c'est la meilleure façon de faire monter le FN encore un peu plus".

Une idée qui n'a aucun sens. "C'est une idée qui n'a aucun sens", a déclaré François Fillon sur RMC et BFMTV, après que le Premier ministre a ouvertement évoqué mardi, lors d'un déjeuner de presse, l'hypothèse d'une fusion des listes de droite et de gauche pour éviter une victoire du FN, notamment dans la région Nord-Pas-de-Calais/Picardie où Marine Le Pen est candidate.

L'analyse de Fillon. "Pourquoi est-ce que le Front national monte? Il monte parce que les Français sont insatisfaits de leur vie quotidienne. Il monte parce qu'il y a du chômage, il monte parce qu'il y a de l'insécurité. Dire aux Français face à cette situation 'on va fusionner avec la majorité, avec le gouvernement, avec ceux qui gouvernent, donc on va maintenir la même politique qu'avant', c'est la meilleure façon de faire monter le Front national encore un peu plus", a développé l'ancien Premier ministre.

"C'est Xavier Bertrand qui est évidemment la réponse" en Nord-Pas-de-Calais/Picardie, a-t-il assuré. "S'il y a des électeurs de gauche qui veulent aller voter pour lui c'est parfait, mais sur son programme, sur son projet et sur ses idées, sur les idées de liberté qui sont les nôtres". Xavier Bertrand n'a de cesse de répéter qu'il aura "la même liste et le même projet au premier et deuxième tours".