Régionales : les socialistes "capables de défendre la région en dehors"

  • A
  • A
Régionales : les socialistes "capables de défendre la région en dehors"
@ DENIS CHARLET / AFP
Partagez sur :

Martine Aubry justifie le désistement au second tour du PS puisque "15 ou 16 élus" au conseil régional "n'auraient servi à rien ou presque", estime-t-elle.

Martine Aubry, maire socialiste de Lille, a appelé mercredi les électeurs de gauche à voter pour Xavier Bertrand au second tour des régionales en Nord-pas-de-Calais-Picardie, estimant que les élus de gauche sont "capables de défendre la région en dehors" de celle-ci.

Battre Le Pen sera "difficile". "Que se serait-il passé si nous avions maintenu notre liste ? Nous aurions eu 15 ou 16 élus qui n'auraient servi à rien ou presque. Nous sommes capables de défendre la région en dehors de ça !", a affirmé Martine Aubry interrogée par la Voix du Nord. Selon elle, battre Marine Le Pen dimanche 13 décembre sera "difficile" mais "il faut tout faire pour. Je ne regretterai jamais cette décision de retrait, c'est une question de valeurs".

"Républicains pour deux". Elle a toutefois regretté l'absence de main tendue de la part du candidat Les Républicains à l'égard des électeurs de gauche. "On attendait de Xavier Bertrand qu'il prenne de la hauteur face au danger FN. On attendait un discours sur le fond, autour de l'esprit républicain. Cependant, cela n'a pas été le cas (...) Tant pis, nous serons républicains pour deux", a-t-elle ajouté.

FN et LR au second tour. Arrivé en troisième position avec 18,12% des voix, largement derrière la liste Les Républicains de Xavier Bertrand (crédité de 24,97%) et surtout du Front national de Marine Le Pen (40,64%), Pierre de Saintignon avait annoncé dans la soirée de dimanche le retrait de sa liste pour faire "barrage au Front national".