Régionales : les résultats du second tour en Outre mer

  • A
  • A
Régionales : les résultats du second tour en Outre mer
@ JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Partagez sur :

Deux candidats divers gauche l'emportent en Guyane et en Guadeloupe alors que la Martinique revient à un indépendantiste. 

Dans les trois territoires d'outre-mer dont les résultats du second tour des régionales sont tombés dans la nuit de dimanche à lundi, la Guyane, qui est devenue collectivité unique, ne change pas de mentor tandis que les Antilles, Martinique comme Guadeloupe, ont connu des changements d'ère.

Rodolphe Alexandre l'emporte en Guyane. La liste Guyane Rassemblement conduite par le président du conseil régional sortant Rodolphe Alexandre, 62 ans, remporte largement (54,55%) l'élection à la collectivité territoriale de Guyane (CTG), l'assemblée unique qui va fusionner région et département.

Certes la liste conduite par son homologue du conseil général, Alain Tien-Liong (DVG) s'impose à Cayenne et arrive en tête à Saint-Laurent du Maroni, deux des plus importantes des 22 communes de Guyane en matière d'électorat. Mais la liste conduite par Rodolphe Alexandre se détache largement dans la quasi-totalité des autres communes, notamment la ville spatial Kourou.

Un DVG à la tête de la Guadeloupe. Victorin Lurel, le président socialiste de région sortant qui briguait un troisième mandat, a subi un revers électoral brutal en Guadeloupe, battu par 42,48% de voix contre 57,52% pour son rival DVG Ary Chalus. "Un très fort désir de changement a été exprimé. Je salue la victoire de Ary Chalus. Je lui souhaite de réussir et de continuer à faire grandir le pays", a déclaré Victorin Lurel, qui avait été réélu au premier tour en 2010.

Les deux hommes de gauche, députés, n'ont pas toujours été dans des camps adverses mais lors de ce scrutin, Ary Chalus a réuni une liste de rassemblement pour contrer Victorin Lurel, ancien ministre des Outre-mer (2012-14), devenu, au fil de multiples victoires, une figure politique incontournable dans l'archipel, et présenté comme quasiment indétrônable.

L’indépendantiste gagne en Martinique. Le président du conseil régional sortant (DVG), Serge Letchimy a été sévèrement défait dimanche par Alfred Marie-Jeanne (MIM, indépendantiste) à l'élection de la nouvelle assemblée unique de la Martinique. Le leader indépendantiste, qui avait fusionné sa liste avec celle de la droite menée par Yan Monplaisir (Les Républicains), a gagné ainsi son pari en remportant 54,14% des voix contre 45,86% et obtient sa revanche sur Serge Letchimy qui l'avait battu lors des régionales de 2010.