Régionales : les conseils de Sarkozy aux candidats UMP

  • A
  • A
Régionales : les conseils de Sarkozy aux candidats UMP
Partagez sur :

Sur quels sujets insister ? La fiscalité, la TVA dans la restauration, et le service minimum dans les transports.

"Insistez sur la fiscalité." Mardi soir à l'Elysée, Nicolas Sarkozy a délivré ses conseils à une trentaine d'élus UMP et Nouveau centre qui défendront les couleurs de la majorité lors des élections régionales en mars. "Vous avez un gouvernement qui n'a pas augmenté, et n'augmentera pas les impôts alors qu'on a assisté à une folie fiscale dans les régions. C'est vraiment insupportable pour les Français."

"N'hésitez pas à parler de la suppression de la taxe professionnelle, de la baisse de la TVA aux restaurateurs, du service minimum", a également conseillé le chef de l'Etat. Autre conseil : dire aux électeurs que "la France résiste mieux que d'autres pays à la crise. Ça aussi, il faut le faire savoir !"

Le président de la République ne devrait pas participer aux meetings de campagne de l'UMP. Dans son entourage, on cherche à relativiser l'implication du chef de l'Etat dans un scrutin qui s'annonce difficile pour la majorité et dont les résultats pourraient être interprétés comme un vote de réaction à sa politique.

"Evidemment, les régionales ne sont pas déconnectées du contexte national, mais ce sont quand même des élections locales, aussi", précise ainsi un conseiller présidentiel. Interrogé sur ses "pronostics", le même fait remarquer, alors que vingt régions de métropole sur vingt-deux sont à gauche depuis 2004, qu"'on ne peut pas faire pire". "Le bilan dépendra de l'importance des régions gagnées. Si on ne gagne rien numériquement, mais qu'on remporte l'Ile-de-France et la région Paca, ça ira."