Régionales : le PS s'envole

  • A
  • A
Régionales : le PS s'envole
@ MaxPPP
Partagez sur :

Le Parti socialiste prend une large avance par rapport aux Verts, selon un sondage Ifop.

L’objectif de Grand Chelem de la gauche aux régionales de mars 2010 prend corps. Selon le baromètre Ifop pour Paris Match diffusé mardi, l’ensemble des forces de gauche récolte 51% des intentions de vote, contre 36,5% pour la droite et l'extrême droite réunies. Les 12,5% restants iraient aux centristes du MoDem (6,5%), à l'Alliance écologiste indépendante (2%) et à divers listes (4%).

Europe Ecologie en retrait

Ce rapport de forces est encore plus défavorable à la droite que lors des régionales de 2004, quand la gauche avait remporté 20 régions métropolitaines sur 22. Avec 27% des intentions de vote, le Parti Socialiste semble en mesure d'effacer sa déconvenue des dernières élections européennes, souligne l'Ifop. Surtout, le PS reprend un net avantage au sein de la gauche sur les listes Europe Ecologie (13%), en retrait par rapport à leur résultat du dernier scrutin européen.

Au sein de la gauche radicale, la liste du Front de gauche obtiendrait 5%, devant celle du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) d'Olivier Besancenot (3%) et Lutte ouvrière (2%). Des listes d'alliance du NPA et du Parti de gauche dans plusieurs régions obtiendraient 1%.

L’UMP sans réserves de voix

Dans ce contexte, "la situation de la majorité présidentielle apparaît très malaisée", estime l'institut de sondage. Avec 27% d'intentions de vote, l'UMP obtient un score inférieur de 4 points au socle électoral de Nicolas Sarkozy le 22 avril 2007. En outre, elle se heurte à deux difficultés liées à la perspective du second tour : les très insuffisantes réserves de voix dont elle pourrait bénéficier le 21 mars et la capacité du Front National - fort de 8.5% d'intentions de vote - à se maintenir dans une dizaine de régions.