Régionales : Cosse (EELV) rêve de l'Ile-de-France

  • A
  • A
Régionales : Cosse (EELV) rêve de l'Ile-de-France
@ JEAN-PIERRE MULLER / AFP
Partagez sur :

La patronne des écologistes veut en finir avec la gestion socialiste et "mettre l'Ile-de-France en mouvement".

L'INFO. Encore une mauvaise nouvelle pour le Parti socialiste. Alors que la bataille en Ile-de-France couve plus que jamais entre Jean-Paul Huchon, le président sortant, et Marie-Pierre de la Gontrie, qui rêve de lui succéder, une autre candidature de gauche va encore morceler un peu plus l'électorat. Emmanuelle Cosse, secrétaire nationale d'Europe Ecologie-Les Verts, a en effet annoncé dans Le Parisien sa volonté d'être candidate aux régionales. Ce qui ne manque de faire réagir la droite, comme le prouve ce tweet de Geoffroy Didier, conseiller régional d'Ile-de-France :



"Créer une rupture avec le passé". "Ma volonté est d'amener un nouveau souffle, une énergie nouvelle à cette région, de créer une rupture avec le passé", a-t-elle expliqué dans un entretien au Parisien, après avoir informé les adhérents de son mouvement dans un courrier. Un tacle à destination de Jean-Paul Huchon, le président socialiste sortant. "Les Franciliens veulent vivre dans un cadre moins pollué, disposer de transports qui leur permettent d'aller travailler dans des conditions correctes, avoir des logements moins chers et bénéficier d'emplois de qualité. Nous devons répondre à ces attentes", a avancé la candidate EELV, pour qui "il faut mettre l'Ile-de-France en mouvement, montrer que l'on est capable de changer de braquet".

La quatrième femme candidate. Celle qui occupe depuis 2010 le poste de vice-présidente de la Région chargée du logement est la quatrième femme à se déclarer candidate à la succession de Jean-Paul Huchon, après Valérie Pécresse (UMP), Chantal Jouanno (UDI), et Marie-Pierre de La Gontrie.

>> LIRE AUSSI - Régionales : en Ile-de-France, c'est haro sur Huchon

>> LIRE AUSSI - Île-de-France : vers un duel entre Huchon et sa numéro 2

>> LIRE AUSSI - Réforme territoriale : combien y aura-t-il de régions ?

>> LIRE AUSSI - Le Drian candidat pour les régionales en Bretagne ?