Régionales en Ile-de-France : Bartolone porte plainte contre Pécresse

  • A
  • A
Régionales en Ile-de-France : Bartolone porte plainte contre Pécresse
Des tracts de campagne de Valérie Pécresse ont été distribuées dans des mairies d'Ile-de-France. @ AFP PHOTO / STEPHANE DE SAKUTIN
Partagez sur :

Le candidat PS vise des tracts de son adversaire Les Républicains distribués dans des mairies. L’intéressée plaide l’ignorance. 

La campagne pour les élections régionales en Ile-de-France s’est déplacée sur le terrain judiciaire vendredi. Claude Bartolone, chef de file du Parti socialiste, a annoncé vendredi avoir déposé plainte contre son adversaire Valérie Pécresse (Les Républicains) pour des irrégularités de campagne. La candidate de la droite et du centre se défend en se posant elle-même en victime de ces irrégularités et riposte en portant plainte à son tour.

"Le pire des mélanges des genres". Les objets du délit sont des tracts en faveur de Valérie Pécresse. Claude Bartolone a assuré avoir fait constater par huissier que la mairie de Lizy-sur-Ourcq en Seine-et-Marne, dirigée par une élue Les Républicains, servait de point de distribution de ces fameux tracts. "La veille où l'Assemblée nationale s'apprête à produire un rapport pour renforcer la démocratie, une candidate se permet le pire des manquements au respect de la démocratie, le pire des mélanges des genres, à savoir l'utilisation de fonctionnaires du service public à des fins de propagande électorale", a-t-il écrit sur son blog.

Plainte contre X pour Pécresse. Dans un communiqué, Valérie Pécresse explique que les documents découverts en mairie de Lizy-sur-Ourcq avaient été livrés par l'imprimeur à la permanence de la fédération départementale des Républicains, située à Meaux. "Ils devaient être, comme à l'habitude, retirés dans cette permanence par les équipes militantes", ajoute-t-elle. La plainte contre X "permettra d'établir les circonstances dans lesquelles ces documents ont été détournés et les responsabilités dans ce qui peut apparaître comme une infraction", ajoute-t-elle.