Régionales 2015 : le FN en tête en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées

  • A
  • A
Régionales 2015 : le FN en tête en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées
@ AFP
Partagez sur :

Le Front national arrive largement en tête du premier tour devant la droite et le PS, mais la gauche pourrait tout de même conserver la nouvelle région grâce au report de voix.

La liste de Louis Aliot, vice-président du FN, soutenue par le maire de Béziers Robert Ménard, réalise une percée dans cette nouvelle région qui réunit Toulouse et Montpellier avec 31,83%. Une région marquée par l’ancien patron de la région Languedoc-Roussillon, Georges Frêche et Martin Malvy, actuel président socialiste du conseil régional de Midi-Pyrénées. La liste frontiste arrive loin devant le candidat de l’union de la droite Dominique Reynié (18,84%) et l’ex-secrétaire d’Etat au commerce Carole Delga pour la liste PS-PRG 24,41%.

>>Retrouvez les résultats des élections régionales

Philippe Saurel, candidat dissident à gauche, ex PS et maire de Montpellier, pour Citoyens du Midi est à 5 %. EELV, dont la liste commune avec le Front de Gauche est menée par Gérard Onesta, réalise  10,26%, mais Emmanuelle Cosse, la secrétaire nationale du parti, a déjà annoncé qu’EELV retirerait ses listes du second tour pour "faire barrage au FN".

Les autres listes obtiennent respectivement 1,81% pour Sandra Terremocha (Lutte Ouvrière), 1,70% pour Christophe Cavard, député du Gard et dissident ex-EELV (Le bien commun), 0,83% pour Gilles Fabre de Nouvelle Donne, 0,69% pour l’ex-FN Jean-Claude Martinez de Force France Sud. Damien Lempereur pour Debout la France obtient, lui, 3,91% et Yvan Himiris pour l’UPR 0,71%.