Regain de tension entre Aubry et Royal

  • A
  • A
Regain de tension entre Aubry et Royal
Partagez sur :

"Dernièrement, les choses se sont un peu distendues", avoue, jeudi dans Le Parisien, la dirigeante socialiste.

Martine Aubryestime, jeudi dans les colonnes du Parisien, que les déclarations de Ségolène Royal sur la taxe carbone et sur les fraudes présumées au sein du PS ont nui à leur relation.

Se défendant à nouveau de toute tricherie, la dirigeante socialiste exclut de porter plainte contre les auteurs du livre qui relate des fraudes présumées lors de son élection à la tête du parti, remportée avec 102 voix d'avance sur l'ex-candidate à la présidentielle.

"Ségolène Royal sait que je n'ai pas triché", assure Martine Aubry. "La commission a jugé que mon élection était incontestable. On ne peut pas salir tout un parti sans apporter de preuves." Après la parution du livre Hold-uPS, arnaques et trahisons, Ségolène Royal a réclamé mardi "toute la vérité" et demandé à la direction du parti de prendre des sanctions si la fraude était avérée. Elle a en outre suggéré que le PS poursuive en justice les auteurs de l'ouvrage si les faits relatés étaient faux.

Interrogée sur ses rapports avec Ségolène Royal, Martine Aubry explique: "Jusqu'à (l'université d'été de) La Rochelle, ils étaient très bons. Nous avions réussi à retrouver des relations normales." "Dernièrement, les choses se sont un peu distendues. Il y a eu sa prise de position sur la taxe carbone puis sa réaction sur le livre. J'espère, comme tous ses amis, que tout cela va rapidement se dissiper", ajoute-t-elle.

Ségolène Royal s'est prononcée contre la taxe carbone décidée par le gouvernement français alors que le PS en accepte le principe mais en critique les modalités d'application.

> Livre sur les fraudes : le PS renonce à ses poursuites