Réforme territoriale : petites et grandes conséquences

  • A
  • A
Réforme territoriale : petites et grandes conséquences
@ Capture www.education.gouv.fr/Montage Europe1.fr
Partagez sur :

ENQUÊTE E1 - La fusion des régions va entraîner quelques modifications, notamment au niveau des vacances.

Après l'esquisse de la nouvelle carte de France vient l’heure des questions. Quelles conséquences aura la fusion des régions sur votre quotidien ? Quelles en seront les capitales régionales ? Est-ce que cela va jouer sur les vacances ou les congés spéciaux ? Europe 1 a enquêté et vous livre des éléments de réponse.

>> Les vacances

Il va falloir s’en occuper. La Basse-Normandie est par exemple en zone A, et la Haute Normandie - avec qui elle va fusionner- en zone B, d’où un problème. Au ministère de l’Education nationale, on envisage donc d’harmoniser les calendriers pour que tous les enfants partent en vacances en même temps.

>> Les jours fériés

Dans l’Est, droit local oblige, les Alsaciens et les habitants de la Moselle ont historiquement deux jours de congés en plus par rapport aux autres Français : le 26 décembre et le Vendredi Saint avant Pâques. Pour les Lorrains, l’occasion est unique de s’offrir un peu de repos supplémentaire : certains demandent donc déjà l’alignement de la future super-région sur le régime avantageux du voisin.

>> Les salaires

Une harmonisation par le haut, c’est aussi ce qu’espèrent les fonctionnaires territoriaux, dont le traitement est parfois différent. Ils sont ainsi mieux payés en Poitou-Charentes que dans le Limousin et le Centre, et il va donc falloir augmenter les primes ou les salaires au moment de la fusion. Un surcoût déjà pointé du doigt par l’Association des régions de France. "Nous ne ferons pas d'économie sur les régions. Au contraire, il faudra égaliser vers le haut les salaires des fonctionnaires territoriaux et cela entraînera un coût supplémentaire en fonctionnement", a ainsi assuré son président, Alain Rousset, dans Le Monde.

>> L’immobilier

Que faire des sièges des conseils régionaux amenés à disparaitre ? Si l’Auvergne en tant que telle disparait, l’hôtel de la région à Clermont-Ferrand, lui pose question. Flambant neuf, ce bâtiment high tech basse consommation  a coûté 70 millions d’euros et il sera inauguré dans trois semaines. Problème : le siège de la future région Rhône-Alpes-Auvergne sera situé à…. Lyon.


sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460-1_scalewidth_460

ECO - Réforme territoriale : les régions gagnantes des fusions

TRIBUNE - Hollande dévoile une France à 14 régions

DECRYPTAGE - Réforme territoriale : pas si simple pour Hollande

DOC E1 - Quand Royal s'intéressait à une fusion avec la région... Centre

ZOOM - Pourquoi Hollande ne jure plus que par sa réforme territoriale