Réforme de la PPE : qui seront les gagnants ?

  • A
  • A
Réforme de la PPE : qui seront les gagnants ?
Nicolas Sarkozy a décliné ses propositions sur l'emploi et le travail en visitant un centre de formation d'apprentis à Tourcoing, avant une réunion publique à Lille.@ REUTERS
Partagez sur :

La proposition de Nicolas Sarkozy de réformer la prime pour l’emploi est-elle réaliste ?

Mercredi soir sur France 2, Nicolas Sarkozy a replacé "la valeur travail" au centre de son programme. Après le "travailler plus pour gagner plus" de 2007, le président-candidat promet désormais que le travail sera "mieux rémunéré que l’assistanat".

Pour atteindre cet objectif, le candidat de l’UMP propose d'augmenter les bas salaires en recyclant la prime pour l’emploi (PPE) via des allègements de charges. L’idée serait de supprimer les charges des "salariés" pour réévaluer les salaires.

Quels effets sur les salaires ?

Selon Nicolas Sarkozy, cela permettra "à 7 millions" de salariés, dont le salaire est situé entre 1 et 1,2 Smic (de 1.200 à 1.400 euros nets par mois) de gagner "un peu moins de 1.000 euros par an" supplémentaires.  

Un calcul que l’opposition conteste. "C'est une mystification ", "un tour de passe-passe", a ainsi fustigé, lundi matin, François Hollande, qui rappelle que les salariés concernés vont perdre leur prime pour l’emploi". Au final, "j'ai fait les calculs : trois euros vont avoir les salariés concernés. Trois euros par mois en plus".

Selon les salaires, des gains différents

Un gain de 36 euros par an ou de 1.000 euros ? Qui de Hollande ou de Sarkozy dit vrai ? Ni l'un, ni l'autre. En fait, "tout dépend du salaire concerné", répond l’économiste Bruno Jérôme à Europe1.fr.

Petite démonstration. "Si vous gagnez 15.000 euros net par an, cette réforme vous fera gagner 1.097 euros de plus que l’année dernière. Soit 91 euros par mois", explique d’abord l’économiste, chercheur à l'université Paris-II.

En revanche, "si vous gagnez 10.000 euros net par an, le nouveau système vous fera gagner 23 euros supplémentaires par mois, soit 276 euros sur un année. Enfin, si vous gagnez 3.743 euros par an (le plus petit salaire concerné par la prime pour l’emploi) votre gain ne sera que de 1,2 euros par mois, 13 euros par an", tempère le professeur d’économie.

En somme, "plus le salarié fait d’heures par an, plus le système est avantageux pour lui. C’est un effet de levier qui peut s’avérer incitatif", indique Bruno Jérôme pour qui ce système d’allégement de charges "est plus efficace que la PPE". Les salariés n’ont pas attendre un an avant de toucher une prime. Selon lui, "l’effet est ici immédiat".