Recettes

  • A
  • A
Recettes
Partagez sur :

LE + D'OLIVIER DUHAMEL - La politique devient l'art d'ajuster le moins mal possible recettes fiscales et recettes électorales. 

Mardi 6 septembre

 Lorsque le déficit budgétaire s'aggrave, il faut limiter plus drastiquement les dépenses, ou, moins difficile sur le papier, augmenter les recettes.

Qui prépare ces nouvelles recettes nécessaires ? Les spécialistes de Bercy, et le gouvernement qui arbitre, en dernier ressort le Président et le Premier ministre. Qui vote la loi de finances rectificative ? Le Parlement, et tout particulièrement les députés, qui ont le dernier mot.

En amont de la décision, prime chez les experts le souci des recettes qui rapportent pour les finances publiques. En aval de la décision, prime chez les députés le souci des recettes qui ne coûtent pas pour leur réélection.

 En temps de crise et à dix mois des législatives, la politique devient l'art d'ajuster le moins mal possible recettes fiscales et recettes électorales.