Rama Yade adepte de la positive attitude

  • A
  • A
Rama Yade adepte de la positive attitude
@ REUTERS
Partagez sur :

Elle continue de faire bonne figure alors qu’elle est plus que jamais sur la sellette.

Deux de ses collègues viennent de se faire remercier mais Rama Yade a décidé d’appliquer la méthode Coué. Toujours en poste, la secrétaire d’Etat aux Sports se persuade que tout va bien et s’engage pour 2012, pas pour la présidentielle mais pour les Jeux olympiques de Londres. En visite lundi au Touquet, l’ancienne protégée du président a passé la journée à afficher un grand sourire… comme si de rien n’était.

Et quand on demande à la ministre rebelle si elle se sent menacée, la réponse fuse : "J’ai l’air ? Moi, je fais mon travail avec beaucoup de sérénité et de tranquillité" assure t-elle, comme pour mieux se rassurer.

En sursis jusqu'à octobre

Rama Yade croit toujours en sa bonne étoile. Longtemps, sa popularité lui a permis de sauver sa tête. Mais cette fois, la secrétaire d’Etat aux Sports est clairement sur la sellette. Trop de polémiques, de déclarations fracassantes. Sa sortie sur l’hôtel des Bleus en Afrique du Sud suivi des révélations du Canard Enchaîné sur une réservation encore plus chère ont écorné son image. Les révélations sur son "train de vie" n’ont rien arrangé.

Nicolas Sarkozy serait décidé à s’en séparer, à l’automne, lors du prochain remaniement. La semaine dernière, devant des élus UMP, le chef de l’Etat s’est d’ailleurs désigné lui-même … secrétaire d’Etat aux Sports.