Raffarin parle de "bing bang" et prévient Macron : "Il va falloir tout construire"

  • A
  • A
Raffarin parle de "bing bang" et prévient Macron : "Il va falloir tout construire"
"J'ai beaucoup de copains au tapis aujourd'hui", a reconnu Jean-Pierre Raffarin. @ GUILLAUME SOUVANT / AFP
Partagez sur :

"Il va falloir structurer un parti qui n'existait pas et qui va devoir être au centre de la vie politique française", a souligné l'ex-Premier ministre.

L'ex-Premier ministre Jean-Pierre Raffarin (LR) a estimé lundi que le raz de marée de La République en marche! (REM) qui s'annonce aux législatives était "un bing bang" et prévient qu'il va "falloir tout construire".

"De nouvelles forces arrivent". "On assiste à un énorme 'bing bang'!", s'est exclamé sur RTL Jean-Pierre Raffarin, ajoutant : "Je pense que les gens de sagesse et de responsabilité seront utiles." "Des gens nouveaux arrivent, il n'y a plus d'encadrement ni à gauche ni à droite, de nouvelles forces arrivent, (..) il n'y a pas d'organisation", a-t-il dit. "Il va falloir structurer un parti qui n'existait pas et va devoir être au centre de la vie politique française", a-t-il ajouté.

Beaucoup de "copains au tapis". S'agissant de LR, il a dit sa "tristesse". "J'ai beaucoup de copains au tapis aujourd'hui", appelant, à l'instar des autres ténors LR, à un "sursaut de mobilisation". "Il faut sortir dimanche pour donner une majorité pluraliste", a-t-il enfin conclu.