Racisme : un ambassadeur français démissionne

  • A
  • A
Racisme : un ambassadeur français démissionne
Zair Kédadouche reçu à l'Elysée par François Hollande.@ MaxPPP
Partagez sur :

DOCUMENT - Le représentant de la France en Andorre a écrit à François Hollande pour dénoncer le "racisme" du Quai d’Orsay.

L’INFO. Zair Kédadouche est un homme en colère. L’ambassadeur de France auprès de la principauté d'Andorre, nommé au lendemain du second tour de l’élection présidentielle de 2012, a décidé de démissionner de son poste en raison des discriminations dont il estime avoir été l’objet. Il s’en est ému dans une lettre adressée à François Hollande, que Le Nouvel Observateur et France Info ont publié sur leur site internet, lundi soir.

Prêt à aller "jusqu'à la Cour européenne" des droits de l'Homme. "Je démissionne au nom des valeurs de la République que le Quai d’Orsay a bafouées (…). C’est au ministère des Affaires étrangères que j’ai rencontré le racisme le plus abject", écrit-il. Cet ancien footballeur professionnel, qui n’a pas digéré un mail du secrétaire général du Quai d’Orsay faisant allusion à sa date d’arrivée en France alors qu’il est né à Tourcoing, est remonté et il n’entend pas en rester là : "je dépose une plainte auprès du Procureur de la République pour comportements racistes et discriminations sociales et traitement différencié d'un fonctionnaire", annonce-t-il, après avoir saisi le Défenseur des droits. Le haut fonctionnaire est déterminé et se dit prêt à aller "jusqu'à la Cour européenne" des droits de l'Homme.