Rachat d'Alstom : l’Etat "joue les pompiers pyromanes" juge Copé

  • A
  • A
Partagez sur :

Le président de l’UMP a critiqué la gestion du gouvernement sur la vente du géant industriel français.

Alors que la vente d’Alstom est imminente et que le gouvernement s’en est mêlé, l’UMP voit dans cette affaire une nouvelle occasion de critiquer l’exécutif. Lundi matin sur Europe 1, Jean-François Copé a estimé que le gouvernement avait trop tardé et que désormais il faisait plus de mal que de bien dans cette affaire.



Rachat d'Alstom : "Une illustration du...par Europe1fr

"Un Etat qui veut jouer les pompiers". "C’est un sujet extrêmement grave, et hélas une illustration supplémentaire du décrochage de la France", a jugé le président de l’UMP. "Après des grandes entreprises comme Lafarge, Peugeot, Publicis, une nouvelle entreprise, ô combien emblématique, fleuron industriel de la France, est en train de passer sous un autre pavillon. Avec un Etat dont on attend qu’il soit stratège et qui se comporte en pompier pyromane", a-t-il asséné. "Je veux rappeler que nous sommes dans la dernière ligne droite et M. Montebourg se propose de faire un marathon en 48 heures. Je me répète : nous avons besoin d’un Etat stratège et nous avons un Etat qui veut jouer les pompiers", a insisté le député-maire de Meaux.  

"Cela fait des mois que ce dossier est connu". Et pour Jean-François Copé, l’Etat aurait dû anticiper. "Cela fait des mois que ce dossier est connu, que l’on peut imaginer, dès lors que Bouygues veut sortir du capital d’Alstom, qu’il y aura une vente. Et nous nous trouvons aujourd’hui dans une situation d’impasse", a-t-il regretté. "Ce gouvernement, avec M. Montebourg à sa tête, a géré ce dossier avec une extrême légèreté. Voilà deux ans que ce gouvernement nous fait des moulinets avec les bras, nous annonce que nous allons passer de la nuit à la lumière. Et les échecs et les fiascos industriels s’accumulent", a-t-il asséné.


sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

SUSPENSE - Les négociations se poursuivent

L'INFO - Siemens propose un deal à Alstom

PATRIOTISME - Montebourg travaille à d'autres solutions

ANALYSE - Pourquoi General Electric aurait intérêt à racheter Alstom

LES FAITS - General Electric voudrait racheter Alstom