"Race" ne sera plus dans la Constitution

  • A
  • A
"Race" ne sera plus dans la Constitution
François Hollande va supprimer le mot "race" de la Constitution avant l'été.@ MAXPPP
Partagez sur :

Comme il s’y était engagé, François Hollande devrait supprimer ce mot avant l’été.

L’INFO. "Il  n'y a pas de place dans la République pour la race. Et c'est pourquoi je demanderai au lendemain de la présidentielle au Parlement de supprimer le mot "race" de notre Constitution." La promesse du candidat Hollande, datant du 10 mars 2012, va bientôt devenir réalité. A cette fin, le Parlement se réunira en Congrès avant l’été, selon une information de France Inter jeudi matin.

>>> A LIRE AUSSI : Hollande veut rayer la mention "race"

Un sujet sensible. Lors de la campagne présidentielle de 2012, cette question avait été l’objet d’une passe d’armes entre le candidat socialiste et le président sortant Nicolas Sarkozy.  Ce dernier avait jugé "ridicule" l’idée de supprimer le mot "race" de la Constitution française. Selon lui, ce mot avait été écrit dans le préambule de la Constitution "le sang des Français libres, le sang des Résistants, le sang des fusillés et le sang des déportés des camps d'extermination". François Hollande,  pour sa part, avait estimé que la France était "fière de son métissage".

"Il n'y a qu'une seule race" :

Présent depuis 1946. Dans son article 1er, la Constitution déclare: "La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion". Cette mention du mot "race" ne devrait bientôt être plus qu’un souvenir.