"Race blanche" : Claude Bartolone maintient ses propos

  • A
  • A
"Race blanche" : Claude Bartolone maintient ses propos
La tête de liste PS aux régionales en Ile-de-France, a maintenu vendredi ses propos controversés visant sa rivale Valérie Pécresse (LR). @ CHARLES PLATIAU / POOL / AFP
Partagez sur :

La tête de liste PS aux régionales en Ile-de-France a maintenu vendredi ses propos controversés visant sa rivale Valérie Pécresse (LR). 

Claude Bartolone, tête de liste PS aux régionales en Ile-de-France, a maintenu vendredi sur iTELE ses propos controversés visant sa rivale Valérie Pécresse (LR). Dans un entretien à l'Obs publié mercredi soir, il affirmait que son adversaire défendait "en creux", "Versailles, Neuilly et la race blanche".

"Versailles, Neuilly et la race blanche". "J'enlève aucun des mots qui sont inscrits ici", a déclaré le président de l'Assemblée. Dans son interview, il expliquait entre autre que Valérie Pécresse "tient les mêmes propos que le FN, elle utilise une image subliminale pour faire peur. Avec un discours comme celui-là, c'est Versailles, Neuilly et la race blanche qu'elle défend en creux". Il a rajouté sur i-TELE : "Depuis hier, j'ai la preuve de ce que peut représenter cette défense en creux. Vous savez, c'est défendre une thèse sans jamais prononcer un mot qui correspond à cette thèse".

Après ces propos, Valérie Pécresse avait décidé jeudi de porter plainte contre Claude Bartolone pour "injure aggravée".