Quid des autres candidats aux primaires PS ?

  • A
  • A
Quid des autres candidats aux primaires PS ?
@ Montage photos Reuters
Partagez sur :

François Hollande est officiellement entré dans la course à 2012. Où en sont les autres socialistes ?

Deux mois et demi avant le dépôt officiel des dossiers, Europe1.fr fait le point sur les candidats, déclarés ou supposés, à l’investiture socialiste pour 2012.

Ceux qui ne l’ont pas (encore) dit

Martine Aubry : La Première secrétaire du PS ne cesse d’affirmer que le projet socialiste, qui sera présenté le 5 avril aux ténors du PS, est plus important que le candidat. Sauf qu’elle compte bien tirer tous les bénéfices de ce texte, qui représente trois ans de travail à la tête de la rue de Solférino, à l’approche des primaires. Mais Martine Aubry l’a répété à plusieurs reprises ces derniers mois, elle ne se présentera pas contre Dominique-Strauss-Kahn. Ces deux derniers seraient liés par un supposé "pacte".

Dominique Strauss-Kahn : Le patron du FMI, contraint au silence par sa fonction, surfe toujours à la tête des sondages. Son mandat à la tête du FMI, s’il va jusqu’à son terme, court jusqu’en novembre 2012. En attendant, DSK joue sur l’attente créée par sa candidature : documentaire diffusé sur Canal +, petites phrases distillées dans les médias par sa compagne Anne Sinclair, … Il semble tout faire pour que les Français ne l’oublient pas.

Ceux déjà dans la course

François Hollande : L’ex-Premier secrétaire socialiste a annoncé sa candidature jeudi, à l’issue de sa réélection à la tête au Conseil général de Corrèze. Il avait fait de ce succès local une condition sine qua non de son entrée dans la course.

Ségolène Royal : La candidate à la présidentielle de 2007 a annoncé qu’elle se lançait dans les primaires dès novembre 2010, dans La Nouvelle République du Centre Ouest. Elle est le premier ténor socialiste à avoir officialisé sa candidature.

Manuel Valls : Le député-maire d’Evry s’est déclaré en juin 2009, auprès du Journal du dimanche. Mais depuis le quadra socialiste semble avoir fait machine arrière : si DSK "est candidat, alors je pense que tous les candidats socialistes, moi parmi d'autres, devront se poser la question de l'utilité de leur candidature", a-t-il dit début mars.

Arnaud Montebourg : Le chantre de la VI e République a déclaré sa candidature en novembre dernier dans son fief de Frangy, en Saône-et-Loire. Il a publié un livre en forme de programme, Des idées et des rêves.

Déjà dans la course, mais moins connus

Christian Pierret : Ancien ministre de l’Industrie du gouvernement Jospin, l’actuel maire de Saint-Dié, dans les Vosges, a officialisé sa candidature en septembre dernier.

Daniel Le Scornet : Cet ancien président des Mutuelles de France, membre de la section PS de l'Ardèche, a déclaré sa candidature en octobre.

Will Maël Nyamat : Ce simple militant à la section PS de Londres a déclaré sa candidature en août 2010.

Celui qui y va si…

Pierre Moscovici : Le député du Doubs le répète, il sera candidat à l’investiture socialiste… si Dominique Strauss-Kahn ne se présente pas.