Qui sont les nouveaux secrétaires d’État ?

  • A
  • A
Qui sont les nouveaux secrétaires d’État ?
Les secrétaires d'Etat du gouvernement Valls ont été annoncés mardi.@ MAXPPP
Partagez sur :

PRÉSENTATIONS - Harlem Désir, Jean-Marie Le Guen ou encore André Vallini font partie de la liste des 14 secrétaires d’État du gouvernement Valls.

Pierre René-Lemas, qui passe ses dernières heures comme secrétaire général de l'Elysée, a annoncé mercredi la liste des 14 secrétaires d’État du gouvernement Valls.


Jean-Marie Le Guen, aux relations avec le Parlement 

>Qui est-il ? Député PS de Paris entre 1988 et 1992 et depuis 1997, ce médecin de formation de 61 ans connaît bien les rouages du Parlement. Jean-Marie Le Guen était un fervent soutien de Dominique Strauss-Kahn avant que celui-ci ne sorte du cercle politique. Il est également spécialiste des questions de Santé.

>Que va-t-il faire ? Il aura la lourde tâche de mettre en œuvre la promesse de Manuel Valls de faire "participer davantage le Parlement" aux discussions avec le gouvernement. Il devra notamment convaincre la gauche du PS, sceptique vis-à-vis du nouveau Premier ministre. 

>Avec qui il va travailler ? Jean-Marie Le Guen sera rattaché au Premier ministre Manuel Valls.

Fleur Pellerin, au Commerce extérieur, à la promotion du tourisme et aux Français de l'étranger

>Qui est-elle ? Ancienne ministre déléguée aux PME, à l'Innovation et à l'Économie numérique, sous le gouvernement Ayrault, elle est âgée de 40 ans. Elle récupère le portefeuille de Nicole Bricq.

>Que va-t-elle faire ? Elle va avoir pour mission de mettre en place la diplomatie économique du gouvernement. Elle va devoir pousser les entreprises françaises à s’exporter et trouver de nouveaux partenaires pour redresser la balance commerciale du pays.

>Avec qui va-t-elle travailler ? Fleur Pellerin quitte Bercy, direction le Quai d’Orsay, sous la direction de Laurent Fabius.

PELLERIN

Harlem Désir, aux Affaires européennes

>Qui est-il ? L'emblématique militant associatif et président de SOS Racisme des années 80 est devenu premier secrétaire du PS en octobre 2012, succédant à Martine Aubry. Critiqué pour son peu d'influence et sa ligne politique, qui consistait surtout à défendre le gouvernement, il quitte la tête du PS à 54 ans pour y rentrer, dans le gouvernement. Député européen depuis 1999, vice-président du groupe socialiste du Parlement européen de 2004 à 2009 et ancien membre de diverses commissions à Strasbourg, il connaît bien les dossiers européens.

>Que va-t-il faire ? L'ex-patron du PS aura la charge d'apaiser les tensions entre la France et l'Union européenne, notamment sur la question des déficits.

>Avec qui il va travailler ? Les Affaires européennes sont rattachées au ministère des Affaires Étrangères de Laurent Fabius. Harlem Désir travaillera également en étroite collaboration avec Bercy mais aussi l'Elysée,  dont le futur secrétaire général, Jean-Pierre Jouyet, est un expert de l'Europe. Il devra aussi composer avec le Secrétariat général des affaires européennes (SGAE), l'organisme chargé de la coordination interministérielle sur les questions sur l'Union européenne, également sous le giron de l’Élysée. Autant dire que la marge de manœuvre de l'ancien de SOS Racisme est limitée.

Annick Girardin, au Développement et à la Francophonie

>Qui est-elle ? À 49 ans, la députée radicale de gauche de Saint-Pierre-et-Miquelon Annick Girardin, entre au gouvernement après une carrière passée essentiellement dans cet archipel d'outre-mer.

>Que va-t-elle faire ? La radicale gauche aura pour mission de porter la voix de la France auprès des autres pays francophone et s'occupera des subventions aux pays en difficulté.

>Avec qui elle va travailler ? Annick Girardin est rattachée au Quai d'Orsay, dirigé par Laurent Fabius.

Frédéric Cuvillier, aux Transports, à la Mer et à la Pêche

>Qui est-il ? Ce professeur de droit, âgé de 45 ans, a été député de la 5e circonscription du Pas-de-Calais et ancien ministre délégué au Transport sous le gouvernement de Jean-Marc Ayrault.

>Que va-t-il faire ? Il va continuer les chantiers déjà mis en place. La question de l’écotaxe sera au centre de son mandat. Il va aussi devoir négocier avec les pêcheurs à l’occasion des attributions de quotas de pêche par Bruxelles.

>Avec qui va-t-il travailler ? Il va travailler avec Ségolène Royal, ministre de l’Ecologie, qui avait fait savoir qu’elle souhaitait avoir un secrétaire d’Etat aux transports. Les relations entre les deux risquent d’être tendues, Ségolène Royal s’étant prononcée pour une remise à plat de l’écotaxe,

Geneviève Fioraso, à l'Enseignement supérieur et à la Recherche

>Qui est-elle ? Ancienne ministre de la Recherche et de l’Enseignement supérieur, elle était auparavant députée de la première circonscription de l'Isère. Elle est âgée de 59 ans.

>Que va-t-elle faire ? Elle conserve le même portefeuille et va donc pouvoir poursuivre son action. Elle fait toutefois face à une fronde de 8.000 universitaires et chercheurs signataires d'une tribune publiée dimanche sur internet, dénonçant la dégradation de leurs conditions de travail.

>Avec qui va-t-elle travailler ? Son portefeuille a été rattaché au ministère de l’Éducation. Elle va donc travailler avec Benoît Hamon qui a remplacé Vincent Peillon à la tête de l’Hôtel de Rochechouart.

Christian Eckert, au Budget

>Qui est-il ? Jusqu'ici député de Meurthe-et-Moselle et ancien rapporteur de général du Budget à l’Assemblée nationale, Il est âgé de 58 ans.

>Que va-t-il faire ? Il hérite d’un portefeuille clé. Il a la délicate mission de redresser les comptes publics et de ramener le déficit public sous la barre des 3% de PIB. Issu de l’aile gauche du PS, il s’est opposé à la politique de l’offre mise en place par le président et défendue par le Premier ministre lors de son discours de politique générale.

>Avec qui va-t-il travailler ? Il est sous la tutelle de Michel Sapin, ministre des Finances. Les deux hommes se sont déjà opposés, le secrétaire d’Etat au Budget ayant défendu une politique de relance de la demande, notamment avec un amendement présenté en octobre dernier pour renforcer la taxe Tobin. Bercy avait adressé une fin de non-recevoir ?

07.12 Christian Eckert 930620

© MAX PPP

Valérie Fourneyron, au Commerce, à l'Artisanat, à la Consommation et à l’Économie Sociale Solidaire

>Qui est-elle ? Médecin de formation, ancienne conseillère municipale de Rouen, elle est appelée en 2012 au gouvernement par Jean-Marc Ayrault comme ministre des Sports, de la Jeunesse, de l'Éducation populaire et de la Vie associative. Elle est âgée de 54 ans.

>Que va-t-elle faire ? Elle a pour mission de mettre en place la politique de la "Priorité jeunesse" du gouvernement Hollande. Elle est à la tête d’un large ministère qui doit assurer que les jeunes vivront mieux en 2017 qu’en 2015, comme l’a promis le président. Elle devrait poursuivre ses actions comme le Forum français de la jeunesse.

>Avec qui va-t-elle travailler ? Elle sera rattachée à Arnaud Montebourg, au ministère de l’Économie, à Bercy.

Axelle Lemaire, au numérique

>Qui est-elle ? Députée des Français d'Europe du Nord depuis 2012, cette Franco-canadienne vit à Londres depuis 12 ans. Âgée de 39 ans, elle était jusqu’à sa nomination membre de la commission des Affaires européennes de l’Assemblée, en charge des dossiers relatifs au numérique.
  
>Que va-t-elle faire ? Axelle Lemaire reprendra les grands chantiers de Fleur Pellerin : le développement de la French Tech, collectif regroupant les startups qui participent au développement du numérique en France et dans le monde, l’enseignement du code informatique à l’école ou encore l’épineux dossier de la Hadopi.
  
>Avec qui va-t-elle travailler ? Elle remplace à ce poste Fleur Pellerin (qui était en réalité ministre et non secrétaire d'État), partie au Commerce extérieur et au tourisme, et sera rattachée au ministère d'Arnaud Montebourg.

Kader Arif, aux Anciens Combattants et à la Mémoire

>Qui est-il ? Proche de Lionnel Jospin puis de François Hollande et baron socialiste de la Haute-Garonne, dans laquelle il a été élu député en 2012, Kader Arif était déjà ministre délégué aux Anciens combattants sous Jean-Marc Ayrault. En 1983, Kader Arif s'est notamment fait connaitre pour avoir fondé l'association anti-raciste France plus.

>Que va-t-il faire ? Kader Arif aura notamment pour mission de rendre hommage et de faire vivre la mémoire collective de tous ceux qui se sont battus pour la France, lors de conflits armés.

>Avec qui va-t-il travailler ? Son ministère sera rattaché à celui de la Défense, tenu par Jean-Yves Le Drian.

André Vallini, à la réforme territoriale

>Qui est-il ? Cet autre proche de François Hollande, baron socialiste de l'Isère (député de 1997 à 2011, président du Département depuis 2001 et Sénateur depuis 2011), André Vallini est avant tout spécialiste des questions de Justice. Il a, cependant, était membre du Comité pour la réforme des collectivités locales, en octobre 2008.

>Que va-t-il faire ? André Vallini aura la tâche de mener la délicate réforme territoriale, qui prévoit notamment la suppression de la moitié des Régions et, à terme, de la totalité des Conseils départementaux. 

>Avec qui va-t-il travailler ? Il sera rattaché à Marylise Lebranchu, ministre de la Décentralisation.

André Vallini, sénateur de l’Isère 04.03.2013 930x620

Laurence Rossignol, à la Famille, aux Personnes âgées et à l'autonomie

>Qui est-elle ? Sénatrice de l’Oise, féministe engagée, elle est secrétaire nationale du PS chargée de l’environnement. Elle est âgée de 56 ans.

>Que va-t-elle faire ? Elle récupère deux portefeuilles dans son escarcelle : celui de Dominique Bertinotti à la Famille et de Michèle Delaunay aux Personnes âgées. Elle va donc poursuivre le projet d'adaptation de la société au vieillissement et présentera la réforme du financement de la dépendance déjà prêt. Côté famille, elle devrait insister sur la création de places en crèche.

>Avec qui va-t-elle travailler ? Elle devrait travailler avec Marisol Touraine, reconduite au Ministère des Affaires sociales et de la Santé.

Ségolène Neuville, aux Personnes handicapés

>Qui est-elle ? Elle est âgée de 44 ans et jusqu'ici députée PS des Pyrénées-Orientales. Elle est médecin de formation et siégeait à la commission des affaires sociales et de la délégation aux droits des femmes et à l’égalité des chances de l’Assemblée nationale.

>Que va-t-elle faire ? Elle a hérité du portefeuille de Marie-Arlette Carlotti. Sa mission sera de mettre en œuvre du plan quinquennal contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale lancée en janvier 2013.

>Avec qui va-t-elle travailler ? Elle devrait travailler avec Marisol Touraine, reconduite au Ministère des affaires sociales et de la santé.

Thierry Braillard, aux Sports

>Qui est-il ? Avocat au baron de Lyon, Thierry Braillard est le troisième membre du Parti radical de gauche avec Sylvia Pinel et Annick Girardin. Maire-adjoint de Lyon chargé du sport entre 2001 et 2014, ce fervent supporter de l'Olympique lyonnais (football) a également été l'avocat de l'attaquant lyonnais Sydney Govou, dans une affaire de proxénétisme.

Que va-t-il faire ? Thierry Braillard aura notamment pour mission de préparer le championnat d'Europe de Football de 2016, qui se déroule en France. Dans un second temps, il pourrait avoir à préparer la défense d'une éventuelle candidature de Paris aux JO de 2024. Parmi ces chantiers, également, celui d'assurer une meilleur visibilité aux sports féminins.

Avec qui va-t-il travailler ? Son ministère sera rattaché au très éclectique ministère de Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et, donc, des Sports.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

 PORTRAIT - Jouyet, l'ami de Hollande qui plaisait aussi à Sarkozy

INTERACTIF - Comprendre le gouvernement Valls en une image

COMPORTEMENT - Valls s'est montré "expressif, contre toute attente"

RESUME - Valls obtient la confiance des députés

ANTISECHE - Le discours de Valls en cinq temps forts