Qui sont les ministres les plus dépensiers ?

  • A
  • A
Qui sont les ministres les plus dépensiers ?
Partagez sur :

Appartements de fonction fraîchement ravalés, "frais de représentation" parfois très élevés : le Nouvel Obs a dressé l'"audit des ministres".

47 voitures pour la ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie, l'enveloppe du service de communication du gouvernement multiplié par quatre : dans le "classement des ministères" qu'il établit, Le Nouvel Observateurpasse notamment en revue le budget des ministères, à partir des données collectées par le député apparenté PS René Dosière, déjà auteur d'un rapport au vitriol sur les finances de l'Elysée.

Sur le plan de logement : François Fillon se fait épingler par l'hebdomadaire, qui souligne que son logement de fonction à Matignon a été "discrètement agrandi, [passant] de 45 mètres carrés déclarés en 2005 par Jean-Pierre Raffarin [à] 309 mètres carrés dont 213 privatifs".

Pour les véhicules de fonction, "la palme revient à Michèle Alliot-Marie" écrit l'hebdomadaire, soulignant que "Michel Barnier et Xavvier Darcos se font prêter des limousines par des constructeurs".

A la rubrique "frais généraux", qualifiés par le député socialiste "d'argent de poche des ministères", "Michèle Alliot-Marie a dépensé 598.000 euros entre mai et décembre 2007" quand Roselyne Bachelot en dépensait, elle, 470.500 sur un une année.

Enfin, Le Nouvel Observateur souligne l'explosion des programmes de communication : "le service de communication du gouvernement a prévu une augmentation de 5,7 milliopns d'euros en 2008 à 22,4 millions en 2009", écrit le journal.