Qui mange qui chez les ministres ?

  • A
  • A
Qui mange qui chez les ministres ?
De 20 ministres, le gouvernement est passé à 16 mercredi.
Partagez sur :

MIAM MIAM - De 20 ministres, le nouveau gouvernement est passé à 16. Conséquence : certains portefeuilles ont été engloutis par d’autres.

L’INFO. François Hollande avait prévenu : le nouveau gouvernement sera plus resserré. Ce sont finalement 16 ministres qui se partageront les portefeuilles de l’Etat, contre 20 précédemment. Outre les entrées et les sorties, ce remaniement impose donc des regroupement de mission de certains ministères.

>>> On vous explique en quatre images la nouvelle répartition des pouvoirs :

Les-glontons-bons

Pour réduire le nombre de ministres, une solution : rassembler leurs missions dans les mêmes mains. C’est notamment ce qu’il s’est passé avec l’Education nationale, dirigée jusque là par Vincent Peillon, et l’Enseignement supérieur et de la Recherche de Geneviève Fioraso. Les deux portefeuilles seront désormais rassemblés dans un grand ministère de l’enseignement avec à sa tête Benoît Hamon.

Le ministère du Commerce extérieur, dirigé jusque là par Nicole Bricq, et celui de l’artisanat et du tourisme, de Sylvia Pinel, iront quant à eux dans les mains du nouveau ministre de l’Economie, Arnaud Montebourg

La ministre du droit des femmes, Najat-Vallaud Belkacem, quitte le porte-parolat du gouvernement pour engloutir, elle aussi, un autre maroquin. Elle devra désormais s’occuper des questions de sport qui incombaient jusque là à Valérie Fourneyron.

les-dévoreurs-bon

Parmi les nouveaux ministres, deux viennent remplacer poste pour poste leur prédécesseur. La star Ségolène Royalmet à la porte l’inconnu Philippe Martin au ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’énergie.

La ministre de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme, Sylvia Pinel remplace quant à elle l’écologiste sortante Cécile Duflot au ministère du Logement et de l’Egalité des territoires.

Les-chaises-musicales-bon

Sur les 20 ministres de l’ancien gouvernement, ils sont une majorité à quitter leurs fonctions, mais pas nécessairement à quitter le gouvernement. Pour cinq ministères, François Hollande a joué aux chaises musicales. Nouvel entrant dans l’équipe, François Rebsamen récupère le ministère du Travail de Michel Sapin. Ce dernier part au ministère des Finances publiques à la place de Bernard Cazeneuve, qui va remplacer Manuel Valls à l’Intérieur.

Les-immobiles-bon

Dans l’équipe sortante, sept ministres ont été confirmés dans leurs fonctions. Laurent Fabius aux Affaires étrangères, Aurélie Filipetti à la Culture ou encore Jean-Yves Le Drian à la Défense conservent entre autres leurs prérogatives. Seul Stéphane Le Foll, toujours au ministère de l’Agriculture, récupère en plus le porte-parolat du gouvernement.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

L'ESSENTIEL - Valls et Hollande ont joué aux chaises musicales

ZOOM - Remaniement : un timing très, très serré

ZOOM - Remaniement : ce "gâchis" qui divise les Verts

ZOOM - Remaniement : Ils nous ont quitté