Qui est l'homme qui accuse Cahuzac ?

  • A
  • A
Qui est l'homme qui accuse Cahuzac ?
Rémy Garnier connaît un contentieux avec Jérôme Cahuzac depuis 1999.@ MAX PPP
Partagez sur :

DECRYPTAGE - Le contentieux entre le ministre et l’ex-inspecteur du Fisc Rémy Garnier est ancien.

• Le contexte. Mediapart a publié mardi un article dans lequel Jérôme Cahuzac est accusé d’avoir détenu pendant plusieurs années un compte non déclaré en Suisse. Le site Internet s’appuie notamment sur les propos et le s notes d’un ancien directeur du Fisc, Rémy Garnier. L’homme est aujourd’hui à la retraite, mais il n’a pas oublié ses vieux dossiers.

Garnier-hauteur
• Son surnom :  "Columbo". Rémy Garnier est décrit par ses anciens collègues comme un inspecteur coriace, obstiné et méthodique. En 2008, il signale à sa hiérarchie l’existence éventuelle d’un compte à l’UBS de Genève au nom de Jérôme Cahuzac. Mais c’est lui qui est sanctionné pour avoir consulté le dossier de l’actuel ministre sans autorisation. Rémy Garnier terminera ses dernières années d’inspecteur au placard, mais il met à profit son temps pour consigner ce qu’il dit savoir dans des carnets. Une ex-collègue confirme : "il nous disait : ‘une fois à la retraite, je sortirai des trucs’."
 

• Un contentieux qui date. Entre Rémy Garnier et Jérôme Cahuzac, le torchon brûle depuis un long moment déjà. Depuis 1999 en fait. Celui qui était alors député du Lot-et-Garonne aurait à l’époque passé plusieurs coups de fil pour effacer la dette d’une coopérative de pruneaux. Or, la société avait été placée en redressement par un certain Rémy Garnier. Ce dernier n’avait pas apprécié l’intervention politique. "Le fonctionnaire n’est pas un domestique au servie du pouvoir politique", répète-t-il à l’envi.
 

• Une rencontre "récemment" Les deux parties confirment une rencontre récente entre Jérôme Cahuzac et Rémy Garnier. "Oui, il y a eu un contact", a confirmé mercredi Me Auguste, l’avocat du ministre. "Récemment, M. Garnier, qui est en délicatesse avec son administration, qui accuse depuis longtemps ses collègues, sa hiérarchie, et beaucoup de gens d’avoir commis beaucoup, beaucoup d’infractions, a rencontré M. Cahuzac, qui lui a dit : ‘je suis navré pour vous’". L’ancien fonctionnaire confirme lui aussi : "Il m’a reçu, il a confirmé que selon lui l’administration fiscale m’avait tendu un piège au lieu d’utiliser mes qualités, tout en déclarant qu’il n’interviendrait pas"

• Ce qu’il dit de Cahuzac. Sans évoquer le fameux compte en Suisse, Rémy Garnier s’en est pris mercredi matin sur Europe 1 à Jérôme Cahuzac. "Je considère que la parole d’un ministre a perdu tout crédit à partir du moment où il soutient sciemment les éléments les plus corrompus de son administration. Moi, je suis victime de l’omerta. Depuis de nombreuses années, l’administration fait barrage", a assuré l’ancien inspecteur du fisc. Puis, après avoir évoqué leur rencontre infructueuse : ""Pour moi, M. Cahuzac n’a plus aucune crédibilité. C’est tout ce que j’ai à dire pour l’instant."

• Ce que l’avocat de Cahuzac dit de lui. Pour Me Gilles Auguste, les informations de Rémy Garnier ne sont pas sérieuses. "Il a prétendu dans le même document, et je suis étonné que Mediapart n’en ait pas parlé, que Jérôme Cahuzac avait une villa à Marrakech et une maison à La Baule. Pourquoi pas une hacienda au Mexique", a-t-il raillé sur Europe 1. "Oui, ils se connaissaient. M. Garnier est connu dans la région parce qu’il accuse beaucoup de gens."